EARWORM

Agenda du 21/11 – 26/11/2018

Next time, the agenda will be in English!

Ces derniers temps, je suis un peu moins sortie et je pense que cela a un impact direct sur ma santé mentale. Je crois d’ailleurs que je perds un peu la boule : je me surprend très souvent à chantonner à mi-voix des chansons merdiques qui passaient souvent à la radio quand j’étais enfant. Va comprendre. Est-ce que le cerveau fonctionne comme mes armoires que je range de pour les vider et pendant un temps des vieux trucs oubliés se retrouvent à vue de nez ? Est-ce que mon cerveau se débarrasse de souvenirs, d’images, de sons ? 

En tout cas, j’ai eu le bon réflexe hypocondriaque et j’ai googlé mes symptômes. Il semblerait que j’ai un “ver d’oreille”. C’est incurable. Je pense qu’on peut calmer les symptômes en se mettant dans les oreilles d’autres sons. Je vais donc aller à la pêche aux nouvelles sonorités, expériences, fêtes… En espérant retrouver, en même temps que des cernes noires, ma santé mentale.

Mercredi, on retourne un peu en enfance avec les deux propositions suivantes :

La première est gourmande : manger des crêpes au Bar Eliza… Les vegans n’iront pas, mais pour tous les autres, voilà un moment doux à partager et surtout les crêpes qui seront distribuées à la gare du Nord (mais je n’ai pas compris à quel public). En tout cas, le moment promet un partage de recettes de crêpes d’un peu partout et des jeux avec un concours de frisbee et puis, vu le mélange des genres, tu peux aussi ramener tes boutures et plantes (si tu en as à cette saison) pour faire quelques échanges…

La seconde est ludique et se déroule au Tropicana. Cet ancien bar très glauque, qui se trouve juste à côté du KVS, sur la rue de Laeken avait fermé ses portes et puis étaient apparus des messages en vitrine – et je me souviens aussi d’une performance dans le cadre ne sais plus quel festival. Bref, là le café est devenu Maison de Quartier et est donc investi par de nombreuses associations et autres collectifs… Cette semaine ouvre le jeu performatif “Speelpunt colouring Tropicana” ainsi que Bleu-Berry (jeu et chanson) proposé par Nadine. Faut aller voir sur leur site pour les infos pratiques. Le premier jeu dure 30 minutes, le second est pour 11 personnes à la fois maximum et il faut donc réserver. Les deux font partie de la 3ème édition du Wandering Arts Biennial ou WAB).

Le WAB, c’est un festival d’art contemporain qui a débuté en mars, pour se terminer en décembre, qui s’interroge en gros sur la mobilité et les pratiques nomades. Le WAB rassemble un beaucoup de partenaires, d’associations, d’artistes, de lieux… Suivre leur programme promet donc une belle visite de Bruxelles du CIVA à chez Nadine en passant par l’ISELP, le Maga, la Maison Grégoire et quelques autres…

Jeudi, on découvre le Polish Wave : festival de courts métrages polonais. Cela se passe au Cinéma Galeries et l’entrée est gratuite ! La séance nous propose deux fictions, un documentaire et un film d’animation. Voici le trailer de Wolta, le documentaire réalisé par Monika Kotecka et Karolina Poryzala :

Jeudi, c’est déjà soir de sorties, alors on commence tranquille dans les bars du centre ville : il y a Seb de Rebel Up au Bonnefooie qui reçoit Oscilador Bass. La musique est de l’électro très chaleureuse qui navigue vers la Cumbia et d’autres sonorités “globales”…

Pas bien loin de là, il y a Jordi qui mixe au Café Central, DJ Jordi3000 pour être exacte, vu qu’il sera là en tant que DJ et non pas pas en tant que musicos jazz ! Les sons, niveau description, ont l’air de naviguer dans les mêmes eaux que ceux de Rebel Up, “une touche rétro-futuriste entre synth-pop, wave et musique cosmique, depuis Sun Ra jusqu’à de la disco. Attendez-vous à de l’afro-funk, à du ‘psychédélique oriental’, à de la musique africaine électronique” nous dit la description de l’évent…

Vendredi, à nouveau soirée cinéma avec cette fois un ciné-concert proposé par le Cinébus et l’Atelier Contraste. On y retrouve le guitariste Benjamin Sauzereau qui jouera sur deux courts métrages muets de la réalisatrice Maya Deren, qui faisait partie du mouvement expérimental des années ‘40. L’entrée est à 8€ (ou moins si vous êtes étudiant, sans boulot,….).
Pour danser sans trop se ruiner, faudra aller au Halles Saint-Géry pour une soirée un peu funky.

Autre moment qui promet d’être drôle : la soirée slow au Walvis proposé par Dj Roméo et votre Shazam et t’as même le droit d’apporter tes propres disques ! On est à des années lumière des soirées où les Dj’s qui ne supportent pas que quelqu’un du public leur demande un morceau en particulier… Ne prends pas quand même pas de mauvaises habitudes après ça…
Samedi c’est la journée et soirée d’ouverture festive de la tournée des Blocs et ça se passe à l’Uzinne pour cette première date, qui nous emmènera aussi visiter les 4 coins de Bruxelles durant plusieurs mois.

Pour ceux qui ne connaissent pas “Les Blocs” c’est un festival d’une journée qui se déroule à la Cité Modèle à Laeken. Avec l’organisation de cette tournée, l’idée est de faire voyager le travail réalisé dans les ateliers par des habitants de la cité modèle, hors de celle-ci et d’aller à la rencontre d’un public bruxellois paresseux qui trouve que Laeken c’est le bout du monde. Non, ça c’est moi qui l’ai ajouté mais je pense que je ne dois pas être loin de l’un des éléments à la base de l’idée !
Pour cette première journée, on commence avec expo photo, projection d’un film et puis cela devient musica avec cocnert et dj set ! C’est gratuit en journée et le prix est libre à partir de 21h.

Et on pourra danser – gratutitement – au Beurrsschouwburg avec les filles du collectif Supafly qui invitent deux djettes parisiennes Mab’ish & Elotomi.

Dimanche, les gamins sont réveillés dès le lever du soleil, que tu sois ou pas sorti la veille. Faut trouver à les occuper… Il y a le KinoKids au Babelmet, à Schaerbeek.
Si tu es plutôt grande tablée entre amis mais que, manque de bol, t’as pas d’amis (disponilbles, gourmands ou en ville), viens donc te faire des nouveaux amis à La Serre pour la Table d’hôtes & Serrage de coude. Ca commence dans l’après-midi en cuisine pour se mettre à table autour de 19h. Pendant que les uns s’activent, les autres peuvent lire des Bd, jouer, bref ça se veut convivial et familial..

Si tu fais partie de ceux dont le mot dimanche a été remplacé par “after” (et même after d’after), le Collectif Au Quai sera sans doute ton refuge dès 18h30 pour les concerts de Ambient Series où l’on écoutera de l’électroacoustic, du son modulaire et des sons pris en fields recording… Ce sera assez cosy, je pense (l’entrée est à 5€).

Et lundi, retour au boulot et on fait retravailler notre cerveau.. Sans doute pour cela que la Bibliothèque “La Décidée”, à Saint-Josse, qui regroupe des ouvrages féministes à choisi ce jour pour le premier quizz féministe… Du jeu, mais du sérieux ! Faut t’inscrire en équipe avant d’y aller. Le prix est libre et les recettes seront utilisées pour acheter des livres afin d’enrichir le catalogue de la bibliothèque.

Yelyam

Cover Picture: oeuvre de Daniel Topka Ohne Titel (Eliot)​, 2017 – Expo “A Strong Desire” au PS120, Berlin – Juillet 2018

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s