ÉCONOMIE D’ÉNERGIE

26/03 – 01/04/2018

English

Ce week-end, je suis tombée sur quelques articles dithyrambiques au sujet de cette nouvelle génération (aux USA) qui prend enfin les choses en main, qui organise elle-même une grande marche contre la violence armée, et qui – selon les commentateurs – va sans doute enfin réussir à changer les choses dans le pays sur la question des armes (voir toutes les actualités sur March for Our Lives pour te donner une idée).

Mouais… je suis sceptique. Franchement, si tu as 18 ans aujourd’hui, que tu lances un mouvement et qu’aucun adulte ne trouve rien à redire, voire t’encourage… c’est sans doute que ton mouvement pue le politiquement correct et qu’il n’a absolument rien de révolutionnaire.

Je t’avoue que perso, j’ai tiqué et ça m’a rendue curieuse…. D’abord, sur la page Wikipedia, le paragraphe qui explique l’enjeu a une longueur égale à celui où l’on répertorie les noms des célébrités ayant fait une donation au mouvement, ce qui est le reflet de toute la communication dans les médias à ce propos.

Mouais, mouais, mouais. Ensuite, j’ai lu une dizaine d’articles et d’opinion (côté libéral mais aussi côté républicain) et en gros les enfants sont les porte paroles d’une régulation du port d’armes. Rien de bien méchant. Rien de très révolutionnaire. Rien qui ne soit déjà dans les discours des activistes depuis quelques décennies déjà… Mais il paraît que réclamer l’interdiction des armes seraient une perte de temps et d’énergie

Depuis quand la jeunesse fait dans l’économie d’énergie ?

Si le but est de pouvoir aller la dépenser ailleurs, voici quelques idées de sorties… mais de toi à moi, essayons de garder quand même les versions les plus radicales de nos idées, sinon, je ne vois pas bien comment les choses peuvent changer…

Ce lundi, on commence la semaine de manière studieuse et cinéphile avec la soirée de courts métrages sur le thème de la ville proposé dans le cadre de la Semaine d’Innovations Pédagogiques. Ca se passe à La Cambre, et ce sont des films réalisés par des étudiants.

Si ton kif, c’est la musique, alors monte vers le quartier de l’ULB où se trouve temporairement Volta, une plateforme pour musiciens qui leur offre un lieu de répétition dans un immeuble de bureaux temporairement vide. Ce soir, Kris Defoort (musicien jazz, mais aussi prof au Koninklijk Conservatorium Brussel) propose une Free Improvisation Class. Faut juste amener son instrument (et ses bonnes oreilles).

À Anderlecht, l’ancienne Brasserie Atlas est, depuis quelques mois, souvent occupée pour des expositions, concerts. Enfin seulement une partie bien sûr, la tour reste inaccessible. Si tu te sens de la curiosité, tu peux y aller dès ce soir pour découvrir l’exposition “Palette Tour”. Il semble que Palette Terre, qui organise l’évènement, soit une galerie d’art dans un appartement parisien.

Le Palette Tour propose une tournée d’une exposition partant de Paris, avec un stop à Bruxelles, puis direction Cologne et quelques autres villes vers Berlin avant de rentrer au bercail. Je n’ai aucune idée du travail proposé, l’évènement citant simplement une liste de noms d’artiste (sans détails, ni même discipline), comme c’est souvent le cas dans l’art contemporain…. Ca donne l’impression que ce milieu est rempli de stars dont le seul nom suffit à faire accourir les foules.

Mardi soir, on se la fait très tranquille, c’est le seul jour où je me repose un peu. Pour l’occasion, un film proposé par le ciné-club de L’insas : “La place de l’homme” de Coline Grando qui nous livre des témoignages d’hommes sur les grossesses non désirées (et éventuellement interrompues). A une époque de libération de la parole sur beaucoup de sujet, il est évidemment temps que cette parole, ce ressenti soit entendu, sans que cela ne doive être perçu comme une tentative d’atteinte à la liberté de la femme de disposer de son corps.

Deux vernissages au programme du mercredi soir : d’abord le project space Island reprend possession, le temps d’une exposition, de son tout premier local, situé chaussée de Wavre, pour présenter le projet White Chapel de Dimitri Carez. Là encore, malheureusement, je n’ai pas plus d’informations ni sur le travail présenté ni sur l’artiste. Tu vas me dire que de toute façon, dans l’art contemporain, les textes sont quand même incompréhensibles, alors autant faire sans…

Le second vernissage, c’est à Centrale.Lab et Centrale.Box (des expaces de la Centrale for Contemporary Art, à Sainte Catherine), avec respectivement le travail des Lola Pertsowsky qui présente “Monades” (photos, vidéos et sculptures) et Sarah Lowie et son installation photo “Chaque jour, je suis avec toi”.

Côté musique, mercredi et jeudi soir, seront dédiés à la guitare solo apparemment !

D’abord, mercredi le label “Cheap Satanism Records” propose un concert pour la sortie du nouvel album de Jesus Is My son, à la Galerie E². Il s’agit du projet solo du guitariste expérimental Grégory Duby.

Ensuite jeudi soir, c’est une soirée avec 3 solos de guitares électriques. Un mot sur le lieu d’abord : si tu joues de la musique et que tu songes à enregistrer dans un avenir plus ou moins proche, note déjà quelque part qu’un nouveau lieu existe à Molenbeek, le Fly. La maison étant encore en travaux, ce n’est pas encore ouvert officiellement, mais tu peux déjà découvrir le lieu via les soirées de “non ouverture” organisées chaque mois sur place.

Ce jeudi donc, c’est la quatrième soirée du genre : Fly Unopen #4 avec pour thème, “EL.GUIT.3X”. Parmi les trois solos, le premier est proposé par notre hôte, Alec Ilyine, qui jouera un set improvisé de sonorité rudes, puis les musiciens Vitja Pauwels , suivi de Benjamin Suzereau. L’idée d’Alec, en concentrant la soirée sur un thème spécifique (ici, la guitare électrique) est de permettre aux musiciens d’explorer et d’expérimenter leur instrument vers des territoires où ils ont peu l’occasion d’aller lorsqu’ils jouent avec un groupe. Si le projet t’intéresse, tu peux recevoir des news en t’inscrivant à la newsletter du studio.

Jeudi toujours, au centre ville, Sosucks, avec qui je co-anime l’émission Ohne Titel, organise une nouvelle édition des ArtThursday au Dolorès “Sous l’étoile du chien” par l’artiste Jean Louis Van Durme, via lequel il présente des portraits photos de gens qu’il aime… Comme à chaque fois, l’équipe de ArThursday crée une vidéo “teaser” pour présenter l’événement et je suis très heureuse d’avoir prêté ma voix et écrit un petit texte pour celle-ci.. le résultat est intriguant et beau

Vendredi soir, Le Lac veut fêter l’arrivée du printemps avec une soirée “Gros 30 mars”, avec une partie musicale assurée par le trio Jean-Louis et Poulainjar mais également un dispositif surprise entre performance et interactions avec le public… à découvrir sur place… ça va être amusant, je le sens. Je fais partie des intervenants du “dispositif Lac à base de fin d’hiver et début de printemps” , et ma proposition est une expérience radiophonique interactive et intime.

Ailleurs au centre, le Bokal Royal a également une petite soirée de concerts avec Polux, Mono siren, George Micky, et Melodik Pinpon Dj set
Enfin, à Uccle, le collectif d’artistes Outreglot fait équipe avec Rechute, qui promeut la musique expé, DYI, noise, etc… et nous propose une soirée de concerts. Line up intriguant et intéressant avec Drywud, Rivière de Corps et Frère.

Samedi, on commence dès l’après-midi et je suis contente de voir le nom de Mecanic Voodoo au programme ! Le collectif, qui, depuis des années, offre des lieux et moments où les musiciens peuvent jouer s’associe à l’évènement “Chaussettes Bleues”, dans le cadre d’une journée sensibilisation à l’autisme. C’est donc une invitation à passer une après-midi au Bois de la Cambre, afin d’assister à des ateliers, écouter des témoignages et des conférences et également faire la fête… Mecanic Voodoo propose un line up de midi à 18h avec MicOwl, Lou B., Innov8te, Indigo Mango et BridgeNation

Pour rester un peu dans l’idée de sensibilisation aux différences, les soirées FlyONight sont à épingler, puisqu’elles organisent des soirées qui sont également accessibles aux personnes à mobilité réduite. Sincèrement, c’est une belle initiative avec un line up forcément excellent puisque Orage Plastique est de la partie ! C’est déjà la 13ème édition et cela se passe aux Ecuries van de Tram, à Schaerbeek.

Si tu aimes les free parties, tu as sans doute vu qu’il y en a une au Black Buddah, organisée par Tracktor (qui en organise depuis au moins 15 ans et c’est d’ailleurs une fête d’anniversaire pour eux). Au programme : The Acid Mercenaries, Popane, K-Rol et Tunnel One. Entrée libre, quatre murs, à boire, du bon son electro, techno, acid. Que demander de plus ?

Et dimanche c’est un autre anniversaire : Bankizz label fête ses 14 ans d’existence… C’est donc dans un bar du Boulevard Général Jacques que tu pourras danser lors de cette édition spéciale Drum’n’bass et découvrir quelques uns des Dj’s du label, comme Kryzys, Wat’s & DjSeka Pneumotracks et quelques autres !

Yelyam

English

This week, there’s again a lot to do and to discover. You can ‘google translate” my French part if you want to understand a bit more, but here are the highlights of my program:

Monday night: you can discover short movies by architecture students at La Cambre (in Flagey), the thematic is the city, of course…

If you like impros session music, you should head to Volta, in the ULB area, with Kris Defoort offering a Master Class and all musicians are welcome to join to play.

If you want to discover the old Atlas Brewery in Anderlecht, which is closed for decades, part of it is used since a few months for concerts or exhibition and there’s one tonight. It’s an exhibiton tour made by a parisian art gallery and they are on their way to Berlin via Cologne, and other cities in Germany..

Tuesday night, another movie night but it’s in French, so I won’t bother you with that. If you know french enough, you can read the first part of this article..

Wednesday, two opening of exhibitions: one in Ixelles “White Chapel” by Dimitri Carez in the project space Island (and its original venue, eventhough they have moved twice since) and the other ones at the Central for Contemporary art in the Center, in order to discover two female artists: Lola Pertsowsky and “Monades” (pictures, videos and sculptures) and the other is a photo installation by Sarah Lowie

Music on Wednesday check out the release party of Jesus Is My Son, the solo experimental guitar project by Grégory Duby. It’s held at the E² Gallery..

If you like guitars, it’s worth noting that you can have an extra fix on Thursday at the Fly studio (a brand new venue, so new that it’s actually not open yet). While not open yet, the studio organises some unofficial unopening sessions. It’s the 4th edition and is called “EL.GUIT.3X” (meaning 3 times electric guitares, if you are like me and didn’t get it). Alec Ilyine (our host) will play first, and then the stage is open to Vitja Pauwels followed by Benjamin Suzereau.

If you want to check out an exhibition the same night, my co-radio host, Sosucks is organising a new edition of his ArtThursday at the Dolores, showing Jean Louis Van Durme, this time.

On Friday night, Le Lac opens its doors to Spring and all survivors of the Winter… an evening filled with performances and concerts..

Le Bokal Royal (the ground floor of the occupied building 123) has also a party, concerts nights with Polux, Mono siren, George Micky, et Melodik Pinpon Dj set

And I’m also curious about the concerts night in Uccle organised by artists collective Outreglot together with promoteur Rechute : noise, experimental music with : Drywud, Rivière de Corps et Frère.

Mecanic Voodoo – a collective that organise concerts and jam sessions and had a HQ for few months called Niko Matcha, is back this time at the bois de la Cambre for an afternoon to raise attention to autism. They are taking care of the festive side of the day!

Awareness is also behind the parties FlyONight, the 13th edition this Saturday and the party is open to everyone, no matter your genre or your mobility.. Great line up with one of my favourite Brussels band: Orage Plastique.

There’s also a real Free party at the Black Buddah (a very alternative venue, near the Canal but nowhere close to the part that is under pression for revitalisation… Tracktor, the organiser is doing this for 15 years now, so it’s also an anniversary party no to miss if you like techno, acid parties in warehouse away from everywhere…

Sunday, it’s yet another anniversary: the 14th year of existence of the Bankizz laber and the music here is Drum’n’bass..  

Yelyam

Cover Picture : Flyer on the Fall of Berlin Wall// affiche sur la chute du mur de Berlin, Berlin – Juillet 2014

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s