IN MY HEAD

Agenda 21/12 — 27/12/2016

English
La semaine dernière, j’ai suivi quasi scrupuleusement le plan que je m’étais fixé. Bon, ce n’était pas du 100% car forcément, au milieu de tout cela, il fallait que le cœur se glisse : coups de cœur ou peines de cœur : ces petites choses qui te font dévier du chemin que tu t’étais tracé.

En tout cas, je peux dire que j’ai passé d’excellents moments et j’ai eu de très bonnes surprises. L’un des points forts de la semaine étant le concert de N3rdistan, groupe montant auprès des jeunesses du Maroc et de France. Normal, quand tu vois leur énergie de dingue sur scène, leurs chansons à textes engagés (que je n’ai pas compris, mais qu’ils expliquaient), leur musique où tu sens bien tout le background métal, hip hop, électro…

Ca m’a rendu triste de voir que la foule ne s’était pas bousculée au VK, installé en plein cœur de ce Molenbeek connu pour sa population dont une bonne partie est, tout comme moi et le groupe, d’origine marocaine. Je me suis demandée où étaient tous les kets du quartiers. Je me suis dit qu’avec leur talent et leur engagement Walid et Widad (les deux leaders du groupe) pouvaient servir de héros des temps modernes pour jeunes arabes en manque d’identité. En décembre 2016, à Molenbeek, tu admettras que cela aurait pu faire du bien à certains…

Autre point fort qui fut transcendant et poétique : le set de Matthieu Safatly au YIAP… C’était magique et j’ai été littéralement hypnotisée par ce qu’il nous a proposé. Pour les curieux d’entre toi, la vidéo est ici. Ça donne une idée…
En l’écoutant, je me suis souvenue du pourquoi je traversais les villes à la recherche de propositions artistiques parfois obscures, dans les coins et les recoins, cachés, suscitant l’intérêt d’une seule poignée de gens,… J’ai parcouru quelques kilomètres durant ces derniers jours : de la Senne au Barlok, du VK au YIAP, du Zodiak à une péniche privée réunissant quelques figures familières de la petite scène alterno bruxelloise, de la forêt de Soignes à Forest, d’Anderlecht à Ixelles… J’ai beaucoup marché.

J’ai fait plein d’autres trucs aussi. J’ai pensé à plein de choses. Dans ma tête ça sonnait bien. Je me suis prise pour une aventurière du 21ème siècle. J’ai eu des phrases entières qui, si elles avaient été écrites, auraient eu leur place dans les anthologies de littérature et de philosophie de notre temps. Dans ma tête, je me prends pour une grande philosophe qui comprend le monde, l’analyse avec finesse, et qui emballe tout ça d’une émotion qui ferait pleurer les puissants et les avides. Dans ma tête, il se passe des trucs. Des rêves, des peurs, des espoirs, des angoisses.

Dans ma tête, je fais des espèces de liens entre la scène bruxelloise et toutes les scènes alternatives du monde. Dans mes tripes, je sens qu’on est lié avec des gens qui, à travers le monde donnent d’eux, de leur temps, de leur cœur, de leurs idées pour offrir une alternative à la commercialisation à outrance de ce qui fait notre humanité. Je me raconte tout ça avec dans la voix du drame, du feu et du sang. Sauf que parfois c’est vrai qu’il se passe des drames, qu’il y a le feu et que coule le sang.

Dans ma tête, cette semaine, je me suis souvenue, dans mes tripes, mes cellules, mes neurones et dans mon cœur que l’Art fait notre humanité.

Alors j’ai repris mon ordinateur et j’ai décidé de réfléchir à ce qui pouvait nous attendre cette semaine, malgré la présence d’une dinde à table qui fait forcément tache dans une régime végane, sans même parler d’Oncle Paul et Tante Thérèse dont la seule existence t’a fait douter des recherches scientifiques en matière de génétique. Les différences avec toi ne peuvent alors s’expliquer que par une grand-mère coquine et infidèle. C’est tout le bien que je lui souhaite à ta grand-mère ! Et quant au bien que je te souhaite à toi, si tu survis mieux que la dinde et à Tante Thérèse, le voilà :

[Et regarde la toute nouvelle version du calendrier pour tous les liens et quelques autres]

21/12
Fête urbaine : Fête du Solstice d’Hiver – NavezPossible
Afin de fêter dignement le solstice d’Hiver, plusieurs propositions existent en cette journée. Par exemple ce rassemblement sur la friche NavezPossible, à Schaerbeek, pour découvrir leur “projet d’utopie potagère urbaine” durant un “événement astronomique qui ne dure qu’un instant”…

Au programme, une performance de Mathieu Ha et Antoine Boute :

Cinéma : Le Jour le plus court v Court mais trash @ Cinéma des Galeries
Deux festivals de cinéma de court métrage qui tous deux jouent avec les mots se réunissent pour nous offrir une programmation au Cinéma des Galeries.
En ce qui concerne le festival Le Jour le plus court : il s’agit d’une programmation un peu plus importante que cette seule séance dont je parle. Le festival propose des séances dans un maximum de lieux possibles, à Bruxelles et en Wallonie. Le mieux c’est de consulter leur site.

Il y a aussi le festival Court mais Trash : n’étant pas férue d’images trash, gores et de films d’horreur, je n’ai eu l’occasion qu’une seule fois d’assister à une séance du festival Court mais Trash. C’était il y a des années, au Riche-Claire, mais je garde un excellent souvenir de l’ambiance franchement sympa dans la salle.

Changement de décor, certes, mais je suis sûre que l’ambiance reste la même, d’autant que la séance est gratuite et que plusieurs des réalisateurs seront présents. Dans la liste, pour te donner l’eau à la bouche, il y a ce film :

Exposition : Cloisons de l’espace – module de recherche @ Hypercrops
C’est la saison où les événements artistiques se font plus rares : donc, je serais d’avis de prendre le temps d’aller voir les expositions en cours, comme par exemple celle au Musée du Botanique qui nous présente les photographies de William Klein, prises dans les rues de cinq villes.

Si tu es féru de vernissages et d’espaces artistiques alternatifs, il faut aller voir les propositions des artistes invités, tous étudiants à l’Académie Royale des Beaux-Arts et qui ont travaillé sur les “cloisons de l’espace”… En ce premier jour d’hiver, où nous allons tous nous enfermer quelques temps, c’est un bon sujet d’expérimentation.

Concert : Goiabada Brazilian Jazz @ La Machine
Bon, c’est officiel, on peut se plaindre du froid… Donc, c’est le moment d’utiliser toute la machinerie possible pour se réchauffer, comme par exemple des sonorités chaudes, du jazz, des accents brésiliens… Tu la sens la montée de chaleur au niveau du coeur ?

22/12
DJ set: X-Mas Party @ Contrebande
La Contrebande, à Fernand Coq, c’est mon nouveau stam café, un endroit où j’aime bien aller bosser quelques heures sur mon ordi, en général avec mon amie Cécile. On arrive à se faire des bonnes séances où on abat chacune quelques tâches importantes, le tout ponctué de petites pauses papotes et rires…

Nous sommes devenues toutes les deux accro à leur plats du jour, pas trop cher, équilibré, beau mélange de saveurs, de couleurs et de textures… Tout ça entouré d’une équipe super sympa, accueillante, et qui passe une cool musique… J’ai hâte que la belle saison soit de retour pour profiter de la cour intérieure…

En attendant, cette semaine, c’est l’hiver, et il y a une petite X-Mas party, dans une ambiance qui devrait être à l’image du lieu et des gens qui l’ont lancé…. Moi j’y vais !

Concert: Inauguration du Crab Club Jazz @ Saint-Gilles
Je ne sais pas comment je vais goupiller mon jeudi soir, entre la fête à la Contrebande, dont je viens de parler, une invitation privée où je dois me rendre, et l’inauguration d’un nouveau jazz club à Saint-Gilles… En plus c’est un pote, Maxime Blesin, qui lance les festivités d’une nouvelle adresse qui devrait trouver sa place sur la scène jazz bruxelloise qui a perdu quelques plumes si je compare la situation actuelle à celle d’il y a 10 ans…
Donc, du jazz dans une cave saint-gilloise… C’est sûrement Noël pour qu’on reçoive un cadeau pareil !

22 – 30/12
Cinéma : Be Film Festival @ Cinematek & Bozar
Un autre festival du cinéma, cette fois belge…. Dans le programme, il y a un film artistique et expérimental qui me tente bien…. Ca s’appelle “Je suis resté dans les bois” et ça passe vendredi à 19h30

23/12

[Mise à jour] Dj Set: Kwak @ La Machine

J’avais préalablement parlé d’un set au Zsenne Art Lab, qui vient d’être annulé… à la place j’arriverai peut-être enfin à me rendre à la Machine : à chaque fois que j’ai prévu d’aller dans ce bar, un autre truc s’est glissé à l’agenda… Bon, là il y a un pote qui joue en plus, ça me fera plaisir de le voir !!

24/12

DJ set : Headbanger Bal de Noël @ Café Central
DJ set : Wah.leed b2b Greg L @ Bonnefooi

Le vingt-quatre, c’est le réveillon. C’est ici qu’il y a deux catégories de personnes. Celles qui ont une famille et celles qui n’en ont pas.

C’est aussi ici qu’on parle du fait qu’il y a deux catégories de Bruxellois, ceux qui sont nés ici et ceux qui sont nés ailleurs.
Si tu es Bruxellois né ici ou que tu es quelqu’un sans famille (peu importe ton lieu de naissance), il y a des chances que tu sois donc en ville le 24 au soir. Après dîner, seul ou accompagnée, si tu veux une petite sortie en te disant qu’au fond, c’est quand même samedi soir, tu as pas un choix de fou, mais bon un petit tour du côté du Café Central et du Bonnefooi devait te remplir les oreilles.

25/12
Concert : Martin Méreau & Friends Christmas Jam @ Bonnefooi
Dans les deux descriptions des deux catégories de personnes, j’ai oublié les deux catégories suivantes : celles qui vont à la messe de minuit le 24 et celles qui n’y vont pas (catholiques ou pas). Si tu as raté ta sortie du samedi soir parce que t’avais messe, il te reste le dimanche 25… Une jam au Bonnefooi avec Martin Méreau (qui fait partie de Glü !)…
Il se fait que je ne vais pas à la Messe de minuit, que je ne fête pas Noël et que je suis née à Bruxelles… ça te donne une petite idée de mon agenda pour ce week-end entièrement dédié au P’tit Jes’, un mec sûrement sympa, forcément incompris et sur qui on peut projeter toutes nos envies d’un monde d’amour, de paix, de sérénité, d’amitié. Sauf par la dinde. Et de trop nombreux êtres humains qui vivent la guerre, la dictature et la misère.

Yelyam
Photo de couverture : “The Collector” par l’artiste péruvienne Bronik, Barcelona – Novembre 2016
English

Last week, I followed scrupulously the plan I had set myself. I admit, I couldn’t do 100% of the events, because inevitably, in the middle of all this, I had to let some space for the affairs of the heart, these little things that makes you deviate from your path.
Anyway, I can say that I had a great time and I had very good surprises. One of them was N3rdistan concert, rising band within the youths of Morocco and France. And that’s just normal when you see their energy on stage, hear their songs (which I did not understand, but they explained) and their music and you can tell that they have a background on the metal and the hip hop scene…

It made me sad to see that the crowd had not rushed to the VK, a venue in the heart of Molenbeek known for a large part of its population which is, just like me and the band, of Moroccan origins. I wondered where all the kids of the hood were that night. I was thinking that with their talent and commitment Walid and Widad (the two leaders of the group) could serve as the hero of modern times for young Arabs lacking identity. In December 2016, in Molenbeek, you must admit that it could have done good to some people, right?

Another great moment was the set of Matthieu Safatly at the YIAP. It was transcendent, poetic, magical and I was literally hypnotized by what his performance. If you’re curious, the video is here and might give you an idea.

As I was listening to him, I remembered why I was walking across cities in quest of artistic proposals, hidden sometimes in somewhat obscure, hidden nooks and crannies, arousing the interest of only a handful of people. I traveled a few kilometers during the last days: from the Senne to the Barlok, from the VK to the YIAP, from the Zodiak to a private barge for a party bringing together some familiar figures of the small alternative scene of Brussels, from the Soignies Forest to the district of Forest, from Anderlecht to Ixelles … I can tell that walked a lot.

I did a lot of other stuff too. And meanwhile I thought of a lot of things. In my head it sounded good. I like to pretend to myself that I’m an adventuress of the 21st century. I had written whole sentences which, if they had been written, would have had their place in an anthology of literature and philosophy of our time. In my head, I believe I’m a great philosopher who understands the world, analysis it with finesse, and who wrap it all in a bag of emotion that would make the powerful and the greedy cry. In my head, things happen. Dreams, fears, hopes, anxieties.

In my head, I make some kind of ties between the Brussels alternative scene and all the alternative scenes around the world. In my guts, I feel that we are connected with people around in other countries and continents who give their time, their heart, their ideas to offer us an alternative to the excessive commercialisation of what makes our humanity. And the voice in my head like to add a bit of drama, fire and blood to all of this. Except that sometimes it is true that a horrible drama happened, that there is fire and that you see blood flow.

In my head, this week, I remembered, in my guts, my cells, my neurons and in my heart that Art makes our humanity.

So I get back to my computer today and decided to think about what could be expected this week, despite the presence of a turkey at the table that might be seen as an abomination if you’re on a vegan diet, not to mention the presence of you Uncle Paul and Aunt Therese whose sole existence has made you doubt of scientific research in the field of genetics. The differences between you and them can only be explained by a naughty and unfaithful grandmother. It is all the good I wish to your grandmother! And as for the good I wish you, if you survived better than the turkey and to Aunt Therese, here it is:

21/12
Fête urbaine : Fête du Solstice d’Hiver – NavezPossible
In order to celebrate the winter solstice, you have few choices on this day. For example, this gathering on the NavezPossible garden, in Schaerbeek, to discover their “project of utopian urban vegetable garden” during an “astronomical event that lasts only a moment” …
On the program, we’ll have a performance by Mathieu Ha and Antoine Boute:


Cinéma: Le Jour le plus court v Court mais trash @ Cinéma des Galeries
Two short film festivals that both play with the words come together to offer us a program at the Cinéma des Galeries.

Le Jour le plus court festival (the shortest day festival) is offering a program a bit more important than this one session I’m talking about here. The festival offers projections of short movies in as many venues as possible in Brussels and Wallonia. The best way to know more about it is to visit their website.

For the session I’m talking about, they are the partners of Festival Court Mais Trash (words game with “court métrage” and the fact that they propose short movies that are trash). As I’m not fond of trash, gores and horror movies, I only attended the festival one single time. It was years ago, at Riche-Claire, but I have an excellent souvenir of the very great and warm atmosphere in the room.

Change of venue, but I’m sure the atmosphere remains the same, especially since the session is free and that many of the directors will be present. In the list of movies to watch tonight there is this film:

Exhibition: Cloisons de l’espace – module de recherche @ Hypercrops
It is the season when artistic events are becoming more rare, so I would take the time to go and see the exhibitions in progress, such as the one at the Botanic Museum which presents the photographs of William Klein, taken in the streets of five different cities.

If you are fond of opening parties and of alternative artistic spaces, you have to go see the proposals of the guests artists, all students at the Royal Academy of Fine Arts and who worked on the “partitions of space” … As it’s the first winter day, I believe it is a good subject of experimentation.

Concert: Goiabada Brazilian Jazz @ La Machine
It’s official, we can now complain about the cold … So, it’s time to use all the machinery possible to warm us up, such as jazzy sounds, with a touch of Brazilian accents … Getting hot already?

22/12
DJ set: X-Mas Party @ Contrebande
La Contrebande, in Fernand Coq, is my new stam café, a place where I like to work during a couple of hours, usually with my friend Cécile. We manage to get a lot of our respective tasks done, punctuated with small pauses and laughter …

We have both become addicted to their dishes of the day, not too expensive, balanced and healthy, with beautiful mix of flavors, colors and textures … All surrounded by a super friendly and welcoming team, and cool music … I’m looking forward the Spring and Summer to enjoy the inner courtyard …
Meanwhile, this week is Winter, and there is a small X-Mas party, in an atmosphere that should be in like usual: friendly and musical…. so I have to go!

Concert: Inauguration du Crab Club Jazz @ Saint-Gilles
I don’t know yet how I am going to organise my Thursday night between the celebration at Contrebande, a private party I’m invited to and the inauguration of a new jazz club at Saint-Gilles. A friend of mine, Maxime Blesin, is launching the festivities of a new address that should find its place on the Brussels jazz scene that lost some feathers if I compare the current situation to that of 10 years ago …

So, jazz in a Saint-Gilloise cellar … It’s surely Christmas to receive a gift like that!

22 – 30/12
Cinéma: Be Film Festival @ Cinematek & Bozar
Another film festival, this time Belgian movies one…. In the program, there is an artistic and experimental movie that is tempting…. It’s called “Je suis resté dans les bois” (I stayed in the woods) and it’s on Fridayat 19h30.

23/12

[UPDATE] Dj Set: Kwak @ La Machine

I first talked about a performance at Zsenne Art Lab, but it was just cancelled. So instead, I’ll try to go to La Machine and attend the DJ set by my friend, Dj Kwak.

24/12

DJ set: Headbanger Bal de Noël @ Café Central
DJ set: Wah.leed b2b Greg L @ Bonnefooi

Twenty-four is Christmas’ Eve. If you are in Brussels (no family, born here, not a Christian, whatever…), maybe you’ll remember that it’s Saturday night and want to go out.. Not a lot of choices though… but two dj sets in Café Central and in Bonnefooi might be interesting…

25/12
Concert: Martin Méreau & Friends Christmas Jam @ Bonnefooi
If you missed your Saturday night outing because you had Christmas mass, you can still enjoy something on Sunday 25th … A jam session at the Bonnefooi with Martin Méreau (who’s playing also with the band Glü!) …
Or you can still take some rest, because it is said that the next weekend is one of those which see everyone going out for some curious reason….

Yelyam

Cover picture: “The Collector” by peruvian artist Bronik, Barcelona – Novembre 2016

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s