FALL IN LOVE

Agenda 22/10 — 28/10/2015

English

Cette semaine, on plonge dans le noir : le passage à l’heure d’hiver va rendre nos journées plus courtes… ça me fait toujours un peu mal ces moments là… Bientôt, à l’heure du goûter il fera noir…

Mais, heureusement, les couleurs de l’automne sont éblouissantes et surtout les propositions culturelles sont parsemées de touches d’amour… et de marche, parce que c’est bon pour le coeur….

EXPO — ARTSY

On commence le programme avec un rendez-vous au 7ème ciel… ou plus simplement le 25ème étage du WTC.

Je ne connaissais pas du tout le projet artistique [or nothing]. C’est l’artiste Antoine C qui m’en a parlé au détour d’une conversation (et d’un mail reçu inopinément au milieu de celle-ci). Il a évidemment trouvé les mots pour susciter mon intérêt, me parlant de ce projet qui organise des évènements artistiques très temporaires : quelques heures à peine. L’artiste est invité à présenter une exposition dans ces conditions et en fonction d’un endroit en particulier, à chaque fois différent.

Pour exemple, vendredi, il faudra aller découvrir “Flag Dancing Moves” de Lola Lasurt, vendredi en fin de journée (entre 18 et 20 h avec une performance à 18.30).

Ballets confidentiels est un groupe de performeuses (Johanne Saunier et Ine Claes) qui se baladent beaucoup et organisent leurs performances dans des lieux inhabituels pour le genre. La dernière fois, elles étaient au café Le Coq, en plein centre. Si tu les as ratées ce soir-là, elles reviennent ce samedi à Zinnema (près de Saint-Guidon, à Anderlecht) dans le cadre du OTRF Festival (On The Roof Dance Festival)

Au Lac, c’est le chapitre 2 de l’Antizodiak (qui fait suite à la saison précédente “Venez bouffer un Zodiaque) : des soirées où des artistes nous présentent leur univers, donc difficile de décrire les évènements tant tout est toujours différent. À noter que la soirée clôture également une semaine de Révolution biohardcore tous les jours : ateliers, discussions, ramassages de plantes… Comme d’habitude un joyeux bordel créatif à vivre, pas à expliquer…

23/10 — LOLA LASURT — Flag Dancing Moves [or nothing] | one shot exhibition @ WTC (25ème étage) 
24/10 — ANTIZODIAK / Chapitre 2 / Révolution Biohardcore @ Le Lac 
24/10 — Ballets Confidentiels @ OTRF Festival

FESTIVAL

Le Théâtre national sera l’épicentre de tout le petit monde qui s’active afin de dénoncer les injustices, voire même tenter de changer le monde : pendant dix jours, le Festival des Libertés est de retour. La thématique choisie pour cette édition 2015 est “Confrontations”, avec l’espoir de confronter les idées, de revaloriser le débat.

Chaque jour offre son lot d’évènements : films, pièces de théâtre, concerts, débats et expériences. On s’informe, on s’interroge, on fait connaissance, on se remet en question : est-ce que le changement vient de la rue ou de l’exercice du droit de vote ? Est-ce que le droit de grève est plus important que le droit des usagers ? Est-ce que la liberté peut être, au fond, aliénante ?

Parmi les pièces de théâtre proposées, je vais rater une fois de plus (car déjà complet) l’excellent Discours à la nation, de Ascanio Celestini, excellemment interprété par David Murgia. Je ne résiste pas à te mettre cet extrait croustillant, qui te fera comprendre pourquoi cette pièce est programmée au Festival des Libertés, d’ailleurs :

En terme de concerts proposés, je trépigne d’impatience de revoir Danakil sur scène (ils étaient, il y a quelques années, au… Brussels Summer Festival.. une des rares fois où je me suis rendue à ce festival, d’ailleurs). Je ne suis pas hyper fan de reggae en général, mais j’avoue un faible pour Danakil…

Note qu’il y a minimum un concert par jour, donc vaut mieux aller voir le programme en détail. Tu verras qu’il y a à l’affiche le très engagé Tiken Jah Fakoli, Morcheeba ou les locaux Alimentation Générale et plein d’autres…

22/10 — 31/10 — Festival des Libertés @ Theatre National

WALKS

Comme beaucoup d’autres personnes, je ne me lasse pas des couleurs automnales. J’adore me promener et découvrir ces variations de couleurs au moindre espace vert traversé. Pas plus tard qu’hier, une visite du côté d’Auderghem m’a fait parcourir un chemin le long du ruisseau de la Woluwe, dont j’ai découvert par hasard la présence à cet endroit.

C’est le genre de moments que j’adore : t’es au bord d’une autoroute (enfin c’est un viaduc, mais qui se “jette” dans la E411) et tu peux décider de t’engouffrer dans une station de métro, ou de monter dans un bus afin de rejoindre la civilisation (comprendre “Ixelles”). Mais là, sur ta gauche, entre deux bâtiments, il y a un mini espace vert, un chemin de terre et des panneaux verts, typiques de ceux à suivre quand tu veux faire une randonnée. J’ai un peu de temps devant moi, et ma foi, sur ma gauche, c’est la direction de Boitsfort, donc pourquoi pas…. Ruisseau, étangs, parcs : j’ai bien aimé ma promenade.

Du coup, ça me me motive pour te motiver à en faire de ton côté. En mode free style, bien entendu, mais aussi, pourquoi pas celle proposée par l’iMAL en collaboration avec le Musée de la Fonderie et la bibliothèque des sons “Bruxelles Nous appartient” ? Nous sommes conviés à une promenade à travers Molenbeek vers Annessens. Sur la route : découvrir des sonorités, des images du passé et du présent, en utilisant son smartphone…
Franchement, le concept ne peut que me plaire, puisque lors de mes balades j’utilise toujours énormément mon propre appareil : prise d’images, consultation de cartes, prises de notes, consultation d’encyclopédie en ligne… sans oublier que selon les moments j’écoute de la musique ou un podcast radio… Donc forcément, un évènement organisé autour de questionnements comme “Les smartphones et tablettes peuvent-ils prolonger la tradition de la lecture collective ? De quelle(s) façon(s) le public peut-il partager et produire de nouveaux imaginaires urbains ? Comment révéler une histoire – petite ou grande – aujourd’hui cachée ?” cela ne peut que me parler !

L’association Toestand lance également à une promenade cette fois dans les rues d’Anderlecht, afin de trouver des immeubles vides. Pas étonnant quand on sait que Toestand est très active dans l’occupation d’immeubles afin d’y développer des activités socioculturelles, comme elle le fait à l’Allleedukaai.

24/10 — Hidden Histories, Public Libraries @ La Fonderie 
28/10 — Walking in search for empty buildings # Biestebroek

CINÉ

L’actualité cinéma est assez riche. Il y a plusieurs ciné-clubs en ville et ça fait plaisir.
En plus, dans le lot, j’en découvre un nouveau qui s’appelle le Septième Lieu : un ciné-club nomade, qui propose une projection tous les mois. C’est la deuxième édition, jeudi, et ils nous invitent à battre le pavé, avec un court métrage iranien (“Nan va Kouthceh” [Bread and Alley]) qui fut le tout premier du réalisateur Abbas Kiarostami. Il y a également un film russe “Tishe !” où Victor Kossakovsky a filmé, durant un an, sa rue sainte pétersbourgeoise.

En Rumsteek, à Anderlecht, continue ses séries de projections et le thème de la soirée, autour des deux films proposés, est le monde carcéral. “Angola” de Thomas Garcia, qui sera présent ce soir-là, et “Lettre à la prison” de Marc Scialom.

Smala Cinéma, le ciné-club de feu l’Arenberg, nous propose une plongée dans le Bruxelles des années ’60 avec ce film Nouvelle Vague de Jerzy Skolimowski : “Le Départ”, qui n’a pas eu un très bon départ du côté des critiques au moment de sa sortie, avant d’être reconnu sur le tard (très récemment).

Quant au cinéma Nova, pas de surprise dans la programmation du week-end : une soirée spéciale de films expérimentaux. Plus particulièrement, la soirée de samedi se penchera sur la scène expérimentale musicale française. Très pointu comme sujet, donc, pour les amateurs du genre.

22/10 — Projections#02 : En battant le pavé/ Recht door dwarsstraat @ Le Septième Lieu 
22/10 — Soirée XP @ Cinéma Nova 
24/10 — SUPERCINÉ ! — Angola de Thomas Garcia en sa présence, “Lettre à la Prison” de Marc Scialom @ En Rumsteek 
26/10 — “Le Départ” de Jerzy Skolimowski @Smala Cinéma 

LIVE MUSIC

C’est le lancement des “Musicobar Thursdays” au centre culturel Elzenhof, à Ixelles. L’entrée est gratuite et le public est convié, chaque jeudi, à découvrir un groupe ou un DJ set. Pour la première édition, c’est Redg Franklin qui passera des disques dans un registre très funky.

Vendredi soir, c’est la soirée “Se Lover” Au Quai… grrr. je love l’ambiance très relax, la diversité des activités (ateliers, performances, concerts, dj sets, parfois de la bouffe, et si on est sages [ou si le collectif est d’humeur] balançoires et cordes pour jouer les acrobates). Et bonne nouvelle, Orage Plastique est à nouveau à l’affiche… Je ne m’en lasse pas et je suis loin d’être la seule. Quand ils jouent, la salle se charge d’une espèce d’excitation électrique…

Samedi, des musiques plus hypnotiques nous attendent aux Ateliers Claus avec les lives de Guili Guili Goulag et Why The Eye.

Dimanche après-midi, en musique aussi, chez Nest, un espace artistique indépendant situé sur la rue de Namur. Dans l’après-midi, il y aura un DJ durant le Cabinoire End of Daza Market. Les concerts commenceront en soirée, à 21 h. Là aussi des sons à éviter si tu es un habitué de NRJ ou Fun Radio (mais si c’est le cas, j’ai envie de te demander ce que tu fais ici).

22/10 — Elzenhof’s ‘Musicobar Thursdays’ & Cloud Funk present : Redg Franklin @ Elzenhof 
23/10 — Se lover @ Au Quai 
24/10 — Guili Guili Goulag + Why The Eye @ Les Ateliers Claus 
25/10 — הלוויה – France / Bear Bones, Lay Low / Cabinoire Market  @ Nest Bxl 

PARTY

Je te propose des soirées par palier : du plus mainstream (enfin pour cet agenda…) et “facile” à écouter au plus alternatif…

Cela fait déjà un an que le DJ Attar ! a lancé son concept de soirée “Love” et trouve son public, en général ceux qui fréquentent la scène électro-branchée. Si j’en parle, c’est parce que cette semaine, ils investissent le Mirano… Je pense que ça fait des années que cette boîte qui a connu diverses vagues légendaires dans la Capitale n’a plus eu sa place dans les bons agendas… C’est devenu un club qui passe de l’electro commerciale ou du Hip Hop R’n’b : elle trouve son public, bien entendu, car il y a toujours des gens (les plus nombreux en fait) pour qui sortir en boîte est l’occasion de s’habiller super stylée, de prendre une table et quelques bouteilles et d’écouter une musique semblable à celle qui passe sur les ondes des radios commerciales.

Mais le Mirano a derrière lui quelques belles heures de grande nightlife…dans les années ’80, ’90 et plus récemment début 2000 avec les légendaires soirées Dirty Dancing devenues ensuite “Libertine Supersport” d’abord au K-Nal [boîte qui existe toujours, mais qui a totalement disparu des radars des clubbers] et qui continue à organiser des soirées tous les mois dans des emplacements divers.

Si tu es hyper nostalgique des Dirty ou que tu en as entendu parler, c’est peut-être ta chance te revivre quelque chose qui y ressemble, en espérant que cela ne sera pas une plongée dans du gros kitsch non plus. Je n’y serai pas pour voir ça, mais n’hésite pas à m’écrire pour me donner des nouvelles de la soirée ! Je n’ai en tout cas aucun doute que la musique sera bien agréable :

Samedi soir, la nuit sera très longue [puisqu’on change d’heure], ce qui a été l’occasion pour Drum Room d’inviter un Dj de plus à venir fêter leur deux ans d’existence à la Bodega. Drum Room, ce sont des soirées où l’on passe de la Techstep, du Darkstep, mais aussi du Neurofunk ou du Deep. Pour leur anniversaire, le line-up est vertigineux et les sons vont claquer. Protège tes oreilles.

Tracktor plonge son histoire dès 2003, organisant des free party très underground étiquetées electro-acid, techno.

La soirée est au Black Buddha : il n’y a pas forcément quelque chose très régulièrement dans cet espace, mais c’est toujours très alternatif et souvent de qualité. Le côté alternatif du truc est d’autant préservé que cela se passe au bord du Canal, mais très loin du coin “chaud” de part et d’autre d’Yser. Là, c’est au nord de Schaerbeek qu’il faudra aller, à la frontière avec Vilvoorde… Parmi les DJ’s invités, le Brittanique Tobias Schmidt, qui a de nombreuses heures au compteur de la scène techno ou encore le suédois Luke Eargoggle. D’ailleurs, je ne résiste pas à publier son mix “Island of Love”.
Quoique tu fasses, fais-le avec amour…

23/10 — LOVE #9 with PURPLE DISCO MACHINE @ MIRANO 
24/10 — DRUM ROOM | 2 YEARS B-DAY /w Cause4Concern & Zombie Cats.. @ La Bodega 
24/10 — “Dirty Media” : TOBIAS SCHMIDT *Live* [UK], LUKE EARGOGGLE *live* [SE] SHAMAN [BE], DJ LOVEPILLS [BE] @ Black Buddha 

Si tu cherches d’autres idées, n’hésite pas à consulter le calendrier avec mes sélections (que je mets à jour même après publication de l’article)

À noter : le lien direct vers ce calendrier se trouve aussi dans la barre du menu du site.

Et si tu apprécies mes articles et que tu ne veux pas rater les prochaines publications, je t’invite à t’inscrire à la Newsletter (ou suivre la page Facebook) !

Yelyam

Photo de couverture : Amour sur réverbère de l’Avenue Louise (Jardins du Roi), Bruxelles – Septembre 2015

English

This week is going to get darker: we change the time and thus our days will be shorter. Not my favourite thing in the year, I must confess…

But fortunately, the Fall is full of beautiful colors and the cultural events are all with a little touch of love… and of walks as they say it’s good for your heart…

EXPO — ARTSY

Love is all around us and will propulse us to the 7th Heaven.. or maybe slightly closer: the 25th floor of the WTC

I didn’t know of the artistic project [or nothing]. I’ve heard about it thanks to the artist Antoine C who talked to me about it when he got an e-mail about the next event. He explained to me that this project invite an artist to propose something for a one shot exhibition in a particular venue. This Friday, it will be “Flag Dancing Move” by Lola Lasurt.

Another artistic project who’s taking over different types of venues is the performers Johanne Saunier and Ine Claes and their duo called “Ballets confidentiels”. Last time they played in a brown cafe called Le Coq, in the center. Next time will be during the OTRF Festival (On The Roof Dance Festival) at Zinemma (close to Sint-Guido, in Anderlecht).

Le Lac is open for the second chapter of their new serie of events called this year Antizodiak. Saturday a certain number of artists will show their universe and note that the venue is open and offer a program the whole week actually as there’s the Revolution Biohardcore, with workshops, discussions and more.

It’s difficult to explain the program at Le Lac: as usual they tend to not do that exercise neither, it’s an experience to live not to read about (or to write, concerning me).

23/10 — LOLA LASURT — Flag Dancing Moves [or nothing] | one shot exhibition @ WTC (25ème étage)

24/10 — ANTIZODIAK / Chapitre 2 / Révolution Biohardcore @ Le Lac

24/10 — Ballets Confidentiels @ OTRF Festival

FESTIVAL

Even if you don’t speak french, you’ll find things to do and enjoy at Festival des Libertés. During ten days, it will be the place to be of the many people in the activist and very concerned scene. During the festival, you can meet and discuss several subjects (poverty, freedom, strike right, …) but also enjoy a movie or a concert. I’m happy to see that Danakil will be there next week, not to mention many more other artists like Tiken Jah Fakolly, Morcheeba or the local ones like Alimentation Générale.

22/10 — 31/10 — Festival des Libertés @ Theatre National

WALKS

Let’s do some outdoors activities to enjoy the colors! I really love to walk and I’m always trying to use that as the first mean of transport, depending on the time I have ahead of me to get to the meeting point and the weather. It’s always full of discoveries, wherever I go: may it be an area that I don’t go often and where I discover something very well known by its inhabitants, or my own area where there’s always something unusual which will catch my eyes…

For instance, yesterday, I was in Auderghem and decided to walk (not freezing, not raining, enough time). I realised that the Woluwe river is going trough the area and followed it towards Boitsfort! That was really great to turn my back to the heavy traffic (in Herman-Debroux). A very green and peaceful escape.

If you also want to walk a bit more in your life and mix that with discoveries, you can also join the tour organised by iMAL called “Hidden Histories”, in Molenbeek area. You’ll need a smartphone as the idea is to enhance the experience with what technologies has to offer. I must say that I’m really familiar with it as I use my own smartphone a lot when I’m wandering around!

There’s another walk organised in the coming days: Toestand association is looking for empty buildings. As their activity is about occupying those and organising sociocultural events in it, it’s only normal. Bring your camera with you and good shoes.

24/10 — Hidden Histories, Public Libraries @ La Fonderie

28/10 — Walking in search for empty buildings # Biestebroek

CINE

There’re a lot of movie clubs in town: the chance to discover a movie or a documentary with a smaller audience and even have a conversation before and after it.

A new one is called, “De Zevende Plaats” and they offer to discover movies on a monthly basis and in different places. On Thursday, for their second edition, it will be held in Saint-Gilles and they will show us an Iranian short movie (“Nan va Kouthceh” [Bread and Alley]), the first one from Director Abbas Kiarostami.

It will be followed by a Russian movie called “Tishe !” where Director Victor Kossakovsky filmed his own street in Sint Petersburg during a year.

In Anderlecht, En Rumsteek is going on with their movie clubs evenings. This week is about the penitentiary world with two movies, one short called Angola, by Thomas Garcia, who’s going to be there himself and another movie, from the sixties called “Lettre à la prison” directed by Marc Scialom.

Smala Cinéma, the movie club by the late Arenberg cinema, is inviting us to discover 48 hours in Brussels in the late sixties with a very Nouvelle Vague movie called “Le Départ” by Director Jerzy Skolimowski :

And if you’re into experimental movies, you must not miss the Soirée XP on Saturday at the Nova, with a higlight on the musical french scene of the genre… very cutting edge program.

22/10 — Projections#02 : En battant le pavé/ Recht door dwarsstraat @ Le Septième Lieu

22/10 — Soirée XP @ Cinéma Nova

24/10 — SUPERCINÉ ! — Angola de Thomas Garcia en sa présence, “Lettre à la Prison” de Marc Scialom @ En Rumsteek

26/10 — “Le Départ” de Jerzy Skolimowski @Smala Cinéma

LIVE MUSIC

Every Thursday, the cultural center of Elsene, called Elzenhof, is hosting a music evening: bands or Dj’s are invited to warm up the atmosphere. This Thursday the guest is Redg Franklin for a very funky set.

Friday night is the lovely party “Se Lover” at Au Quai. I really like the laid back atmosphere of the place, the diversity of activities you can do (workshop, attending a performance, enjoying the concert or dancing till the end of the night. One of the band this week is, once again (as they were in the same party several months ago) Orage Plastique. They are really good and put a very exciting and electric mood to the public!

On Saturday, Ateliers Claus welcome the bands Guili Guili Goulag and also Why The Eye. It will be tribal and hypnotic…

Sunday afternoon you can hear some music at Nest: during the afternoon, a DJ will be present while the Cabinoire End of Daza Market is on, and concerts are set to start as from 9 pm.

22/10 — Elzenhof’s ‘Musicobar Thursdays’ & Cloud Funk present : Redg Franklin @ Elzenhof

23/10 — Se lover @ Au Quai

24/10 — Guili Guili Goulag + Why The Eye @ Les Ateliers Claus

25/10 — הלוויה – France / Bear Bones, Lay Low / Cabinoire Market  @ Nest Bxl

PARTY

And finally, if the whole idea of Fall and Winter is to have longer nights, let’s take advantage of that and have some parties! Here are my selection, from the more mainstream choice (at least for this agenda) to the more underground…

The LOVE party is back. One year after the DJ Attar! created the concept, he’s happy to be able to throw an edition in a venue that means a lot to him… Mirano. It’s weird as those last years, Mirano disappeared a bit from the good agendas but the club used to attract the same kind of crowd that the one going to Fuse, for example. It use to be a big deal in the cartography of the Brussels Nightlife.

Attar! was one of the founder of the Dirty Dancing parties that were organised there…When the Miranon closed, they change the concept for one called “Libertine Supersport” and moved to K-Nal (who also happened to still be in business, but anymore in the address books of the serious clubbers).

So it will be probably weird to be in Mirano again, now that the club is more about commercial electro or R’n’B hip hop kind of parties. But if you’re nostalgic or curious about what was and is not anymore, this is your chance…

On Saturday, Drum Room is partying for its 2 years anniversary at La Bodega. The concept party is about music such as Techstep, Darkstep, or things called Neurofunk and Deep.

Tracktor started is early as 2003 to organise free acid techno parties, so very underground scene. It’s thus not a surprise if their next parties is at the Black Buddha; near the Canal, but unlike many very popular spots at the Canal, it’s nowhere close to Tours&Taxis and Yser, but actually in the north of Schaerbeek at the border of the city with Vilvoorde.

The line up is impressive and include the Birttish DJ Tobias Schmidt, who’s been on the techno scene for decades, and the Swedish Luke Eargoggle.

I can’t resist to add one of his track called “Island of Love”.

23/10 — LOVE #9 with PURPLE DISCO MACHINE @ MIRANO

24/10 — DRUM ROOM | 2 YEARS B-DAY /w Cause4Concern & Zombie Cats.. @ La Bodega

24/10 — “Dirty Media” : TOBIAS SCHMIDT *Live* [UK], LUKE EARGOGGLE *live* [SE] SHAMAN [BE], DJ LOVEPILLS [BE] @ Black Buddha

That’s it for this day that seem to never end. Make sure you check other ideas on the calendar and you can also find that link on the menu bar.

You like my articles and don’t want to miss anyone? Subscribe to the Newsletter (or eventually to the Facebook Page) !

Yelyam

Cover Picture:Tag “Amour” on street light of Louizalaan, Brussels  – September 2015

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s