CHOSES SÉRIEUSES

28/09 – 03/10/2017

On troque le doré estival de nos peaux pour celui automnal des feuilles. Je ne préfère pas calculer si on y gagne au change. Sortons et oublions que l’on plonge doucement dans la partie la plus obscure de l’année.

Jeudi, on commence avec un vernissage dans le plus ancien squat illégal de Bruxelles : l’Antre 2 Ponts, à Ixelles, qui ferme après 6 ans d’occupation par un collectif d’artistes. L’occasion de découvrir le lieu, les gens, la communauté, leur histoire et les difficultés à venir si la loi anti-squat devait être adoptée….

Le Micro-marché lance à partir de cette semaine un rendez-vous mensuel tous les derniers jeudis du mois “Micro-Knight” : au programme des concerts, une performance robotique et à boire et à manger.

Les Shorts Screens reviennent à l’Aventure avec une nouvelle série de courts métrages sur le thème de “Il était une fois”, avec entre autre un film documentaire belge de Miléna Bochet “Vozar” du nom du personnage principal : un raconteur d’histoires dans la communauté tzigane de Hermanouce.

Ce soir-là au Cinéma des Galerie, tu peux découvrir le film “Even lovers get the blues”. Le truc cool c’est que la musique est créée par Orage Plastique et qu’ils seront présents pour cette projection spéciale et nous propose un concert, après discussion avec le réalisateur Laurent Micheli.

Vendredi, c’est la soirée d’ouverture du programme “The Future is Feminist” qui nous occupera tout l’automne au Beursschouwburg. Un gros programme avec expositions, concerts, discussions, performances,… Le vendredi la soirée est gratuite (sauf la performance Negrophobia). Après la présentation de l’expo et d’un mural, de la performance, .. il y aura une soirée organisée par High Needs Low avec un line-up 100% féminin : Stellar OM Source, Elena Colombi, Violet, Marilou et Soumaya Phéline se succéderont pour nous faire danser jusqu’au bout de la nuit.

Pas trop loin de là, au Kumiko, il y a Lefto, Fatoosan et quelques autres qui passeront des disques ! Ca va être très bien aussi.

J’en dis pas plus, parce que faudrait pas trop se crever non plus vu le samedi qui nous attend !

Il y a d’abord la toute première édition du festival pluridisciplinaire Des Blocs, dans la Cité Modèle à Laeken. C’est tout public et tout gratuit et ça se déroule de midi à minuit.
Au niveau musical, il y a bien sûr des concerts et des DJ sets, mais il y a aussi des spectacles vivants qui me donnent super envie, comme par exemple “La Lutte des classes” de Salomé Cricks et Iacopo Bruno ou encore Metagore de Pauline Desmaret et Olivia Smets où on essayera d’allier la mysoginie du rappeur Booba avec le fait que – malgré ses mots souvent durs – beaucoup de femmes aiment ça, le tout de manière poétique… Il y a aussi des films dont Raving Iran que j’ai tenté de visionner quand j’étais à Berlin et qui avait beaucoup de succès là-bas : ce film de Suzanne Regina Meures parle de la scène techno underground de Téhéran, rien que ça ! Il y a quelques autres films à découvrir dans le parking et des expositions photos aussi dans des lieux tels que façade ou appartements inoccupés de la cité…

Bref un beau programme qui mérite d’aller jusque là !

Du côté du canal, l’autre point fort de mon week-end est l’ouverture des quatre jours d’expositions de la Dent Creuse sur la péniche Eliane et la péniche Molenbeek qui ont été occupées pendant 10 jours par une série d’artistes multidisciplinaires et qui ont réalisé des créations in-situ.

Parmi les artistes invités par Maud Soudain et David Zagari, je remarque qu’il y a pas mal de nanas : Louise Boghossian & Alicia Zaton – Lionel Catelan & Baptiste Tosi – Vesna Faassen, Lukas Verdijk & Adèle Jacot, Mélanie Peduzzi – Lodewijk Heylen & Elise Van Mourik – Marion Menan & Kathi Seebeck – et l’association BNA BBOT qui travaille sur la mémoire sonore de la ville.

Samedi, c’est aussi le vernissage du Club Death by Murder chez Numéro 13 à Ixelles, un atelier d’artiste et une programmation qui fait un peu peur et qui inclus entre autres : de la fausse hémoglobine, des cerveaux déglingos, de la crapulerie massive, des rires maléfiques… tout ça proposé par les artistes Sophie Graniou, Luce Differen, Ben Thé, Paul Chazal et Martin Hyde TV.

Samedi soir, c’est la sixième édition de “Walter Invites” à Anderlecht cette fois avec d’abord un solo de Ingar Zag, suivi de Linus + Økland/Van Heertum/Zach dans le cadre de la sortie de leur album “mono no aware”.

Dimanche, j’essaierai d’être en forme pour le pilote de Ohne Titel : une émission dédiée à la scène artistique alternative et/ou indépendante à Bruxelles que j’ai créé avec Sosucks (de Bxl Moins 1). Nous recevons Zoé Mc Pherson qui est curatrice d’un mini-festival qui aura lieu les 20 et 21 octobre au Beurs (dans le cadre de “The Future is Feminist”).
En fin de journée, il y a des chances que j’aille au YIAP, un lieu d’écoute de musique expérimentale pour le Drône acoustique d’Ariane Chesaux.

Lundi, je vais sans doute aller découvrir un tout nouveau labo de recherches théâtrales “Silence/Lenteur/Espace” créé par le collectif Eau Vive à Forest. Il y aura un atelier auquel tu peux soit participer soit simplement observer…

Et mardi c’est le début de quatre jours de festivités pour les 40 ans du Kaaitheater ! Bon, faudrait que je consulte le programme en ligne pour les détails… à voir !

Yelyam
Liens (et autres idées) à consulter dans le calendrier.

Photo de couverture : Parc Tournay-Solvay, Bruxelles – Décembre 2016

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s