CHEMINS

Agenda 21/09 — 28/09/2016

English

Il y a quelques années, le grand public a pris connaissance du cas d’une femme qui souffre d’une maladie dont l’une des particularités est que cela affecte la région du cerveau, provoquant une calcification dans la région précise où se niche notre sentiment de peur. Elle n’a donc peur de rien.

Attaques à main armée, menace de mort au milieu d’un parc, envie de toucher une mygale… Elle vit tout cela sans crainte. C’est à la fois un peu gênant, puisque son instinct de survie est dysfonctionnel et qu’elle se met parfois en danger, et à la fois très confortable, puisqu’elle n’est pas traumatisée après avoir été face à un danger.
Forcément, elle fascine les scientifiques. Et ils s’amusent à réaliser quelques test.

Et voilà qu’un jour, lors d’un test, ils parviennent à provoquer chez elle une crise de panique… Il semblerait que la peur ait pris un autre chemin… dont le tracé est un nouveau mystère de la neuroscience….

Je trouve ce type d’information fascinant et je suis très heureuse de m’être coupée des divers réseaux sociaux afin de laisser de l’espace dans mon cerveau et mon agenda pour tomber sur ce type d’informations.

Comme je l’ai écrit dans un article précédent, je l’ai fait pour me couper du sentiment de peur et d’angoisse quasi constant dans lequel me mettaient les réseaux. Mais, je reste lucide et prudente, car, comme pour la femme sans peur, la peur peut encore trouver un autre chemin. Si ce n’est pas par le biais des fausses urgences et flashs d’informations qui appuient constamment sur le bouton “panique” de mon cerveau, il faut bien admettre que les dossiers que je prends le temps de lire “hors urgence” n’offrent pas toujours une vision optimiste de l’état du monde.

Mais, je pense que dans l’ensemble, ces dossiers offrent quand même de l’espoir, un élément totalement absent des “réseaux d’urgence”.

L’Espoir, ce n’est pas être dans l’attente passive. C’est, nous dit le Larousse, “attendre avec confiance la réalisation de quelque chose”. Et ailleurs, le dictionnaire nous explique que “réalisation” est “l’action de réaliser quelque chose, de le faire passer du stade de la conception à celui de la chose existante ; fait de se réaliser, d’être réalisé”.

L’espoir c’est donc une action. Et c’est une sacrée bonne nouvelle.

Quand j’espère apaiser mes peurs, je songe à une série d’actions.

Et, seconde bonne nouvelle de cette journée décidément généreuse, je ne suis pas la seule !

Le programme de cette semaine nous démontre que face aux diverses thématiques de la terreur de ces dernières années, les artistes et organisateurs agissent afin de tenter d’offrir une réponse. Que ce soit la guerre et l’arrivée de nombreux réfugiés, la crise économique en Grèce ou encore des attaques terroristes, tu trouveras des documentaires, des performances, des débats, des réunions, des concerts pour mieux comprendre le monde

C’est le cas par exemple de la cinquième édition du festival Signal organisé par le Cifas qui interroge, par le biais d’une série de performance, notre regard sur la ville, marquée par les menaces d’attentats et par ceux qui se sont déroulés en mars.

Tu pourras te faire masser les mains tout en écoutant l’histoire de celles qui ont fui la guerre pour trouver une dure réalité dans notre ville, nous pourrons également discuter de la violence (celle dont nous avons peur d’être victimes, mais également celle que notre société fait subir à ceux qui cherchent refuge), du contrôle de plus en plus oppressant que nous subissons pour “notre sécurité” de sollicitude, un sentiment qui est souvent oublié dans les discours officiels, tu pourras aussi assister à un atelier (théâtre, géographie subjective, soins,….).

21 – 24/09/2016 – Signal Festival – Edition 5 @ Divers lieux (Bellone, Espace public…)

Le International Day of Peace Festival sera lui aussi l’occasion d’agir pour la Paix dans le monde. Cette année, le sujet de focus du festival est “Frontiers”… (un thème clé que l’on retrouvera également lors de la Nuit Blanche la semaine prochaine).

Cinq jours à discuter, découvrir de la musique, participer à une visite guidée qui nous aidera à comprendre les liens entre l’industrie de l’armement et les mouvements migratoires, participer au village social afin de découvrir les diverses initiatives bruxelloises qui agissent en faveur d’un monde plus pacifique et discuter avec les acteurs présents sur le terrain au quotidien. Une belle organisation par et avec des gens passionnés à ne pas rater…

Pour info, j’y participe également cette année, pour la seconde fois, puisque je présenterai sur scène les différents groupes qui joueront samedi soir au Bravo.
Ce sera d’ailleurs une des dernières occasions de faire la fête dans ce bar qui ferme ses portes. Les raisons ici ne sont ni l’économie, ni le piétonnier. C’est plutôt une raison qui semble nous arriver de 2012, quand on avait le luxe de se plaindre de certains personnages bruxellois qui font l’unanimité quant au fait qu’on ne les apprécie pas mais sans qui Bruxelles serait bien différente. En effet, il semblerait que les relations entre la gérance du Bravo et notre cafetier favori Frédéric Nicolay ne soient pas au beau fixe…

Je n’ai pas de confirmation officielle de l’origine du problème, disons que ce sont les bruits de couloirs des nuits bruxelloises qui ont amené l’information à mes oreilles et je me permets de le répéter, car je sais d’une source sûre qu’il est extrêmement difficile de collaborer avec ce monsieur….

21 – 25/09/2016 – International Day of Peace Festival @ Divers lieux (Bar Bravo, Ten Wijngaert, Café Garcia Lorca,…)

L’espoir s’est visualiser et rendre tangible un futur plus brillant… enfin presque… Le Nova lance sa thématique “La Guerre est finie”, sauf que la déclaration de fin de guerre ne veut pas forcément dire un retour à la normale, à une économie florissante. D’ailleurs ce type de déclarations ne semble plus exister : la guerre, cette chose dont nous avions pour idée qu’il s’agissait d’un moment limité dans le temps et l’espace, semble être remplacée par un état de guerre permanent et diffus…

Je te laisse surfer sur le site du Nova pour découvrir le programme…. Parmi les propositions de la semaine, ne rate pas la soirée consacrée au label Thin Resolution par la Microboutiek du Nova qui invite régulièrement un micro-éditeur et lui consacre une soirée.La soirée permettra de découvrir leur univers avec concert, projection de film et DJ sets à l’occasion de la sortie de leur compilation anniversaire.

8/09 – 2/11/2016 – War is Over @ Cinema Nova

Parmi les autres propositions de la semaine, voici quelques uns de mes coups de coeur :

21/09/2016 – Bike vs Cars @ Ciné ONU

Le ciné-club de l’ONU continue à proposer chaque mois et gratuitement le visionnage d’un documentaire suivi d’un discussion avec quelques personnes en lien avec la thématique. Cette semaine, c’est la mobilité, donc un documentaire sur la guerre entre cyclistes et voitures.

21/09/2016 – Communa Table d’hôtes @ Potagers de Campus en Transition (ULB)

Je suis rentrée juste à temps à Bruxelles pour participer à la dernière soirée de la Communa, dans leur magnifique maison et jardin à Uccle, fin août. Ils sont à présent en mode nomade, le temps de trouver un autre lieu mais cela ne les empêche pas de continuer à nous proposer ici et là une table d’hôtes. Cette fois, c’est dans le potager sur le Campus de l’ULB qu’ils nous invitent à partager un repas…

23/09/2016 & 14/10/2016 – Collective Disorder / After Speaking @ Greylight Project

Greylight Projects nous invite à deux soirées de performances. La première aura lieu ce jeudi soir et nous découvrirons des textes, des musiques et des sons : “A Spiral Dance, A circuit” de l’artiste Hu Wei (qui collabore ici avec Astarti Athanasiadou), il y a aussi “The disoriented cabaret” de Mathilde Sauzet et Gabriel Mattei et enfin “Black tea” de Adrien Giros.

24/09/2016 – Chantier convivial + fête de l’équinoxe d’automne @ Urban Ecology Center

Le Centre d’écologie invite à partager une auberge espagnol afin de fêter avec eux l’équinoxe d’automne. L’occasion pour moi de les redécouvrir et d’enfin visiter leur nouveau lieu, à Forest. Je n’ai plus été les voir depuis quelques années, du temps où leur bureau était situé sur la chaussée de Waterloo (à hauteur de la Brasserie Georges). Je me souviens de l’ambiance bon enfant, et de la bonne proposition musicale lors de leurs apéros. Là ils sont dans un quartier que je fréquente souvent, donc un petit détour dans la journée devrait être envisageable facilement !

25/09/2016 – Catch T’aMère @ l’Amère à Boire

La troupe d’impro théatrale “Catch Ta Mère” entame sa troisimème saison à l’Amère à Boire, dans le quartier Flagey. En soirée un dimanche d’automne, cela semble être un programme parfait !

27/09/2016 – Film Agora @ Ciné Club des Libertés (Vendôme)

Le Festival des Libertés nous revient le mois prochains avec urgence (c’est le thème de la programmation de cette année). En attendant, comme tout au long de l’année, ils ont un ciné-club et tu peux voir gratuitement un documentaire au Vendôme, suivi d’une discussion. La prochaine projection aura pour thème la crise grecque… On s’accroche, on regarde et on en parle…

28/09/2016 – AIEN7& EBO @ Le M.U.R Brussels

Les frontières se transforment parfois en murs, histoire de les rendre infranchissables. Avec un peu de chances parfois c’est notre peur qui va droit au mur, nous obligeant à revoir notre position sur le sujet et à regarder les choses avec calme et à mettre au point un plan d’action. Et parfois un mur, c’est juste un mur, mais grâce aux artistes cela peut être bien plus que cela, comme le M.U.R de Bruxelles, qui accueille chaque mois une oeuvre différente. La prochaine est proposé par les artistes AIEN7 & EBO et l’inauguration aura lieu mercredi prochain à 13 heures sur place… Une initiative qui colore l’espace public et met en avant des artistes locaux : moi, j’ai rien à dire là contre !

Yelyam

Photo de couverture : Installation panneaux pays – rue Ullens – Bruxelles 

English

Few years ago, the public became aware of the case of a woman who suffers from a disease that one of the characteristic is that it affects a certain brain region, causing calcification in the precise area where we found our sense of fear. She therefore couldn’t feel the fear. She was fearless…

Armed robbery, threat of death in the middle of a park at night, a tarantula… She saw all this without fear. This is both a bit problematic, since her survival instinct is dysfunctional and that sometimes endangering her, and in the same time very comfortable, since she is not traumatized after being faced with danger.

Inevitably, her case fascinates scientists. And they seem to had fun performing a serie of tests on her.. That is during one of those tests, that they manage to put her in a panic attack mode… It seemed that the fear could find its way finally, as it has taken a different path … whose route is a new mystery to resolve for the neuroscience ….

I find that kind of information fascinating and I am very glad I cut myself from the various social networks in order to leave space in my brain and my agenda to stumble upon such information.

As I wrote in a previous article, I did it in order to not be in an overall and nearly constant state of fear and anxiety. But I remain lucid and prudent, because, like the woman without fear, fear can still find another way. If it is not through false emergencies and flashes of information that constantly rely on the “panic” of my brain, I must admit that the reading that I have while not about something that just happened are still about worrying subjects which might not always offer an optimistic view of the state of the world.

But I think that in general, those articles, books or podcasts still offer hope. Something that is completely missing in the “emergency networks” communication.

Don’t get me wrong about Hope. It’s not something passive, that you just wait. I’ve check the dictionary both in French and in English. While in English they speak about some grounds to believe that something good is going to happens, in French the highlight is on the fact that there’s some action.

Isn’t it wonderful news? So to face fear and have a better future, we only need to take some actions.
And the second good news today, is that there’s a bunch of people out there in this city who are acting!

This week’s program demonstrates that we are dealing with various themes of terror in the recent years. Artists create in an attempt to provide an answer to that terror. Whether it is about the war and the influx of refugees, or the the economic crisis in Greece not to mention the terrorist attacks, you will find documentaries, performances, debates, meetings, concerts for a better understanding of our time.

For example, it’s the case of the fifth edition of the Signal Festival organized by Cifas which questions through a series of performances, our view of the city, which change recently due to the threats of attacks (and the actual attacks in March).

You could get a hands’ massage while listening to the story of those who fled the war to find a harsh reality in our city, we will also discuss violence (the one we fear to be victims of, but also the one that our society is generating to those seeking refuge), we’ll also talk about control, which is more and more oppressive for the sake of “our security”, and also having conversation about care, something that is often forgotten in official speeches. You will also be able to attend a workshop (theater , subjective geography, ….), and many other activities.
21 – 24/09/2016 – Signal Festival – Edition 5 @ Divers lieux (Bellone, Espace public…)

The International Day of Peace Festival will also be the opportunity to act for peace in the world. This year the festival about the focus is “Frontiers” … (a key theme that we also find in the White Night next week).

Five days to discuss, discover music, participate in a guided tour that will help us understand the relationship between the weapons industry and migration, to participate in a social village and check the various initiatives in Brussels which are working in favor of a more peaceful world and discuss with the people working on that field. A great organization with passionate people, which is not to miss …


FYI, I’m also participating this year for the second time, since I will present on stage the groups that will play Saturday night at Bar Bravo.

That will be one of the last opportunities to party in that venue as it will be closing very soon. The reasons here are neither the economy nor the pedestrian area. Rather, it is a reason that we could have heard back in 2012, when we had the luxury of complaining about some famous Brussels characters who are usually unanimously disliked by the majority of us, but without whom Brussels would probably be a very different place. So the Bravo will be closing because it seems that the relationship between the management of the bar and our favorite cafe creator Frédéric Nicolay are not looking good …

I have no official confirmation of the issue, it’s hearsay of the Brussels nights, that brought the information to my ears and if I write it down here, it’s because it seems legit and as I know from a very trustworthy source that it’s extremely difficult to work with this man ….
21 – 25/09/2016 – International Day of Peace Festival @ Divers lieux (Bar Bravo, Ten Wijngaert, Café Garcia Lorca,…)

Looking for a brighter future? The Nova launches its theme “War is over”… Well, except that the declaration of the end of war does not necessarily mean a return to normal, a thriving economy. Moreover, such statements no longer seems to exist: war, was a concept which seems to have a very define territory and period of time… but seems to be replaced by a permanent state of war…

Check by yourself the Nova website to discover the program …. Among the proposals of the week, do not miss the evening dedicated to Thin Resolution label by the Microboutiek which regularly invites a micro-publisher and devotes an evenging to discover it. Concerts, DJ sets and a movie projection to enjoy with the label the release of their anniversary compilation.
8/09 – 2/11/2016 – War is Over @ Cinema Nova

Among many other proposals this week, here are some of my favorites:

21/09/2016 – Bike vs Cars @ Ciné ONU
The UN film club continues to offer every month a free screening of a documentary followed by a discussion with some people in connection with the theme. This week it’s all about mobility, so a documentary on the war between cyclists and cars.

21/09/2016 – Communa Table d’hôtes @ Potagers de Campus en Transition (ULB)
I’m glad I cam back in time in Brussels for the last evening at the occupied building by Communa in their beautiful home and garden in Uccle. That was a couple of weeks ago..They are now on the go, trying to find a new place. But this doesn’t prevent them from continuing to offer us a dinner at their table. This time it is in the garden on the campus of the ULB where we are all invited to to share a meal …

23/09/2016 & 14/10/2016 – Collective Disorder / After Speaking @ Greylight Project
Greylight Projects invites us to two evenings of performances. The first one will take place on Thursday evening and we will discover texts, music and sounds: “A Spiral Dance, A Circuit” by artist Hu Wei (who collaborates here with Astarti Athanasiadou), there is also “The disoriented cabaret” by Matilda Sauzet and Gabriel Mattei and finally “Black tea” by Adrien Giros.

24/09/2016 – Chantier convivial + fête de l’équinoxe d’automne @ Urban Ecology Center
The Urban Ecology Center invites us to bring and share some food in order to celebrate with them the autumnal equinox. It would be the opportunity for me to rediscover the center and to finally have a chance to visit the “new” place where they moved some time ago, in Forest. I haven’t attend any of their events since they moved. The last time I went and enjoyed was when they were still in Chaussée de Waterloo… I remember the friendly atmosphere, and good musical proposal. Hopefully the spirit remained the same! To be checked!

25/09/2016 – Catch T’aMère @ l’Amère à Boire
If you speak French, note that the theatrical improvisation group called “Catch t’Amère” begins its 3rd season at l’Amère à Boire, a very nice beers bar in Flagey.

27/09/2016 – Film Agora @ Ciné Club des Libertés (Vendôme)

The Festival des Libertés will be is back next month with the thematic of “emergency”. Meanwhile, as throughout the year, they have a film club and you can see a free documentary at Cinéma Vendome, followed by a discussion. The next screening will focus on the Greek crisis … We go, we look and we talk about it …

28/09/2016 – AIEN7& EBO @ Le M.U.R Brussels
Borders – sometimes – turn into walls, just to make them impenetrables. With a little chance sometimes it’s our fear that goes straight to the wall, forcing us to reconsider our position on the subject and to look at things calmly in order to develop an action plan.
Sometimes a wall is just a wall, but thanks to artists this can be much more than that, as M.U.R Brussels, home each month of a different work.

The next one is proposed by artists AIEN7 &EBO and the inauguration will take place next Wednesday at 13 hours on the site …
An initiative that colors the public space and highlights local artists: I have nothing to say against that!

Yelyam

Photo de couverture : Installation – rue Ullens – Brussels

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s