Out of Sight, Still in Mind

Agenda 08/09 — 12/09/2016

English

Après deux mois de séjours à l’étranger, voici quelques semaines que je suis de retour et pourtant je t’avoue être toujours dans le mode de vie que j’ai adopté depuis plusieurs mois : je laisse passer les jours, tous calmes et magnifiques, pas trop souvent sur un ordinateur et sans envie particulière de joindre ma voix aux nombreux discours sur l’état du monde, ni à passer beaucoup de mon temps à scruter les moindres nano respirations dudit monde.

Forcément, cette mise à distance a un impact également sur la tenue de l’agenda. Quand on se détache des péripéties géo-politiques, économiques et des faits divers, on se détache un peu aussi des autres nouvelles d’ordre culturel. Je reste pourtant au courant de nombreuses initiatives, et le calendrier du site est mis à jour en fonction de ce que je trouve intéressant.

Parfois, je me dis simplement que d’autres en parlent, alors qu’ajouter à leurs dires ?

Par exemple, tu dois savoir que ce week-end c’est le Brussels Gallery Weekend. C’est que tout le monde de l’art s’excite et frétille pour leur rentrée ! Où donner de la tête dans cette vertigineuse liste de vernissages ?

Pour les classiques, les expositions avec artistes et/ou lieux ayant une énorme notoriété, les rendez-vous où le Tout-Bruxelles se déplace, tu n’as pas besoin de moi..

Je t’invite à lire The Word Magazine qui donne quelques pistes dans cet article.

Bien sûr, si tu es comme moi, tu voudrais aussi découvrir ce qui se fait hors des sentiers battus… Dans ce cas, on va aller à l’ancienne école des vétérinaires, pour l’exposition Emergence qui met en avant des artistes qui n’ont pas d’autres structures d’exposition…
Sincèrement, si tu n’as pas beaucoup de temps ce week-end, je te conseille d’aller voir cette exposition-là plutôt qu’une autre, puisqu’elle ne dure que quelques jours…. (alors que les autres sont là pour un bon mois…)

Un autre évènement artistique qu’il ne faut pas rater, à mon sens, est le WICAF – Women’s International Comic Art Festival. Oui un festival avec uniquement des artistes féminines ! Ca existe, oui : il y en a plein. Sur le site, j’ai été lire les noms des artistes invitées, elles sont nombreuses. Je suis très curieuse de découvrir la première édition de ce festival, à Art Base. Ce sont, comme ells disent, de véritables “Feminist Super Heroes” qui osent montrer à tous, l’existence d’auteures femmes, dans un secteur qui nous a démontré, l’an dernier, son machisme intrinsèque.

wicaf-2_flor
Illustration Flor Aguilar “Digital Diet” (for De Tijd)

En parlant d’illustration et de bande dessinée, je te rappelle que ce week-end c’est la 7ème édition du festival Cultures Maison, que je ne présente plus, ils ont réussi en quelques années à mettre en avant l’édition alternative et à se faire connaître d’un public de plus en plus large !

Et pour terminer avec les idées d’expositions, on se fait un finissage ! C’est à la gare Bruxelles-Congrès que l’on va pour la fin de Gucci Godlfish et voir le travail de Mathieu Chevallier qui a travaillé avec d’autres artistes mais aussi avec les habitants de la cité Hellemans (près du Jeu de Balles).

Dans ma volonté de mise à distance du dégueuli incesssant qui nous tombe dessus via les réseaux sociaux et les articles à clicks de certains journaux, je me suis engagée à ne plus apporter (ou très rarement) ma propre contribution. J’ai arrêté de consulter twitter, je vais encore sur FB, mais je ne commente plus rien et mon temps sur le réseau est chronométré. A la place, je préfère les discussions, les échanges d’idées en personne ou les lectures choisies avec soin.

Pour la partie “discussions en personne”, j’ai quelques propositions dans l’agenda bruxellois :

Si le féminisme t’intéresse, tu devras absolument te rendre à Park Design pour écouter la lecture du manifeste écrit l’an dernier par le collectif Laboria Cuboniks et intitulé Xenofeminism: a politics for aleniation. Les sessions débutent à 19h, jeudi et vendredi.

Pour aborder un autre sujet, qui a souvent occupé nos pensées ces derniers mois, pourquoi ne pas découvrir ce que Laurent de Sutter a à nous dire à propos de notre perception des kamikazes ? C’est un évènement surprenant que nous propose-là Les Nuits du Beau Tas, une organisation plutôt centrée autour des concerts mais qui ici nous invite à une soirée discussion, musique et exposition ! En plus, c’est au Lac que ça se passe donc, avec Laurent de Sutter/ Marica Takino/ Chloé Winkel/ Quasi Una Fantasia/ PeterM Friess/ Andrée Cast.

Si tu veux découvrir un collectif qui refait le monde à sa manière et qui réinvente la ville, samedi, le public est convié à Borderland, le nouveau projet du Collectif Baya, à Neerpede. Borderland est notre version bruxelloise du festival d’architecture expérimentale “Bellastock”. C’est la deuxième édition de ce festival, dans notre ville. Le sujet de cette année est d’explorer les limites de la ville et sa frontière avec la campagne… En y allant, tu pourras découvrir le site du festival, le travail des participants, mais également profiter d’une programmation avec conférence sur Neerpede, concerts, dj sets et du théatre d’impro…

Et avant de te laisser, je mets le mode “je veux danser” en ON. pour la troisième édition de cet open air, dimanche après-midi !

Yelyam

Photo de couverture: Bruxelles sous le soleil, Parc de la Porte de Hal, Juin 2016

English

After two months abroad, I’m back since several weeks now and yet I must confess that I’m still in the way of life I adopted for months: I let the days pass, one after one, all very calm and beautiful with no particular urge to add my voice to the many speeches about the state of the world, nor to spend much of my time to scrutinize the smallest nano breaths of that world.

Inevitably, this distancing has also an impact on this agenda. While keeping a distance from the news about politics, wars, economy and so on…It has also an impact on the way I perceive cultural news. But don’t worry too much, I keep the calendar up to date.
It’s just that sometimes I wonder what to add to what is already said in other websites or magazines.

For example, you might know that this weekend is the Brussels Gallery Weekend. It means that everyone in the art sector is excited! Where to start and what to see in a dizzying list of openings?

For the classics, the exhibitions with artists and/or places of tremendous notoriety, where to see everybody who is anybody in Brussels, you certainly don’t need me ..I suggest you to read, for example, The Word Magazine which gives some tips in this article.

Of course, if you’re a bit like me, you would also like to find out what is off the beaten path … In this case, we will go to the old veterinarian’s school, for the Emergence exhibition which highlights artists who don’t have other exhibition structures …

Honestly, if you do not have much time this weekend, I advise you to go see this exhibition rather than another, since it only last for a few days …. (while the others are there for a month …)

Another artistic event that should not be missed, in my opinion, is the WICAF – Women’s International Comic Art Festival. Yes, a festival with female artists only! Female comics authors exist, yes: there are plenty. On the website, I read the names of the invited artists, so much of them, incredible.

wicaf-2_flor
Illustration of Flor Aguilar “Digital Diet’ (for De Tijd)

 

I am very curious to discover the first edition of the festival, at Art Base. These are, as they say themselves, real “Feminist Super Heroes” who dare to show to everyone the existence of women authors, in a sector that has shown last year, its inherent machismo.

Speaking of illustration and comics, I remind you that this weekend is the 7th edition of Cultures Maison festival. They succeeded – in a few years – to give a light to alternative publishing and to attract each year more and more people!

And to end the section about exhibitions, let’s go to a “finisage” (end of exhibition)! It is held at the Brussels Congress Train station, and the name is Gucci Goldfish where we can discover the realisation of Mathieu Chevallier who worked with other artists but also with the inhabitants of the Cité Hellemans (near the flea market of Marolles).

While distancing myself from the constant, annoying and anxious feed of news via social networks and articles clicks bait from some newspapers, I committed to not make (or very rarely) my own contribution over there. I stopped to check twitter, I’m still on FB, but I say nothing and my time on the network is timed. Instead, I prefer face to face discussions, exchange of ideas in person or readings that I have chosen very carefully.

For the “discussions in person,” I have some proposals in the Brussels agenda:
If feminism has any interest to you, you should absolutely go to Park Design to hear the reading of the manifesto written last year by the collective Laboria Cuboniks entitled Xenofeminism a politics for alienation. Sessions begin at 19h on Thursday and Friday, and I believe it’s in English.

To address another issue which has occupied our thoughts very often in recent months, why not find out what Laurent Sutter has to tell us about our perception of suicide bombers? This is a surprising event that offered to us by Les Nuits du Beau Tas, who usually focus on organising concerts but this Friday invites us to an evening discussion, with music of course and also art exhibition! In addition to the excellent news of seeing such a rich proposal, they have chosen a venue close to my heart: Le Lac…

If you want to discover a group who rebuild the world in its own way and is reinventing the city, hit the road to Borderland, on Saturday. It’s the new project of Baya Collective, and it’s in Neerpede (in Anderlecht).

Borderland Brussels is our version of the experimental architecture festival called “Bellastock”. This is the second edition of this festival in our city. The topic this year is to explore the limits of the city and its border with the countryside … By going there, you can discover the festival site, the work of the participants, but also enjoy a rich program with a conference about Neerpede, concerts, dJ sets and improvisation theatre show…

And before leaving you, I have to put the “I want to dance” mode ON. with the third edition of this open air party on Sunday afternoon!

Yelyam

Cover Picture: Park “Porte de Hal”, Brussels – June 2016

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s