VOYAGES

on

Agenda 14/04 — 20/04/2016

English

Cette semaine, parmi les morceaux que j’écoute en boucle, il y a cette chanson de Diana Ross : “Do you know where you’re going to?”. Et c’est une excellente introduction à l’article de cette semaine qui parle de voyages !

C’est qu’il semble que la scène culturelle bruxelloise s’est donné le mot pour t’aider à prendre le large et t’emmener loin de nos contrées. Du moins en pensées.

Je voulais te parler un peu du rapport au voyage, mais je me suis rendu compte que ce rapport est assez intime et fait écho à de très nombreuses émotions, qui se révèlent pleinement lorsque l’on voyage justement. Je pense que le voyage permet de se connecter à des émotions, habituellement enfouies sous les couches de la “vie quotidienne”… Ressentir les choses de manière plus accrue joue certainement dans le fait que certains sont accrocs aux voyages, aux sensations que procure le fait de déplacer sa carcasse dans d’autres contrées. Beaucoup se sentent plus pleinement vivants quand ils sont sur la route. La figure du Wanderer, dans le monde anglo-saxon est le plus bel exemple de cette idée du voyage.

Je suis un peu tombée dans ce travers également. Mais un jour, je me suis dit que ces émotions, cette soif de vivre et de découvrir doit quand même toujours être là, en moi. Que le voyage, la route, n’est qu’un moyen d’ouvrir la porte… Mais n’est pas la condition sine qua non pour se sentir si vivant. Qu’une fois ouverte, il devrait être possible d’activer à sa guise cet esprit de l’Aventure, de la Découverte, de la Passion.. même en battant le pavé de Bruxelles, non ?

C’est ce que je tente, en tout cas de faire, depuis quelques années. Je pense que ça fonctionne. Et si besoin, un bon livre ou un morceau de musique réveillent les sensations (ou un voyage !).
Afin de te guider vers le coeur de tes émotions, notre voyage commence par un retour aux Origines…Je ne te parle pas de l’excellent roman éponyme de Amine Maalouf, même si l’auteur remplit mes pensées en ce moment, vu qu’il nous fait l’honneur de sa visite à Bruxelles la semaine prochaine…

Non, je te parle de l’exposition du collectif VAO, au Brass à partir de jeudi soir. Parmi les artistes, on retrouve le bien nommé l’Atlas, mais aussi Obêtre, Clyde Knowland (qui est curateur de l’expo), Parole et quelques autres.
Après une première expo à La Vallée (en 2014), ils reviennent et nous pourrons découvrir des oeuvres créées in situ.


Ailleurs dans la ville, les artistes Grégoire Bergeret & Julia Kremer proposent des oeuvres à destination des voyageurs qui passent par la gare Bruxelles Congrès. L’exposition se nomme “The Traveller’s Show” et me rappelle que tous les voyages n’entrent pas dans cette idée romantique que l’on peut s’en faire… Certains prennent le train chaque matin… pour aller gagner leur pain…

Et pire, certains voyagent pour fuir. La guerre, la famine, un pouvoir corrompu et cruel. Ceux-là voyagent pour sauver leur peau. Quels souvenirs gardent-ils de leur ville ? Et quel souvenir la ville garde-t-elle d’elle-même, quand elle se perd sous les bombardements ?

C’est là l’un des questionnements de l’artiste Mouna Ikhlassy, qui nous partage sa réflexion dans le cadre de son exposition chez Odradek : “Chroniques d’Alep”, aussi à partir de jeudi soir, et que je partage ici :

Mon travail se base sur la carte de ma ville, Alep, que j’ai quittée à cause de la guerre. J’utilise notamment la calligraphie en tant qu’outil libéré de l’autorité pour servir mes formes propres et pour entamer une forme nouvelle de dialogue.

Lorsqu’une destruction soudaine et un chaos s’abattent sur les hommes et les lieux, les cartes se brisent et perdent leur troisième dimension. Les strates se réduisent à une seule couche dans laquelle s’accumulent le temps, les lieux et les hommes, une couche très dense, comme un trou noir.

Ainsi, la face de la ville change, ses traits se modifient. Serai-je l’étrangère lorsque j’y retournerai ?”

Il sera temps après cela que nous traversions notre ville vers La Vallée. Pas celle de l’ombre et de la mort, non, n’aies crainte (quoique le sens de ce psaume est justement d’ôter la peur… mais soit..). C’est La Vallée de la créativité qui reçoit ce week-end un festival de voyageurs raconteurs d’histoires ! Cela s’appelle le Travel Storytelling Festival (du 14 au 17/04).

Si tu as des envies de voyages au long cours, je pense que c’est l’endroit où commencer et rencontrer tes pairs qui sont déjà sur la route. Parmi la liste des orateurs, uniquement des gens impressionnants. Par exemple Tom :


Et puis, puisque je parle de festival en cours durant tout le week-end et d’histoires à écouter, ça me fait penser que c’est la première édition du festival de musiques électroniques “Listen!” qui prend ses quartiers entre le Square, la salle Lumen, les Halles Saint-Géry, le Bonnefooi, le Beurs et quelques autres lieux !

Pas mal de DJ’s locaux à découvrir, histoire de te convaincre que pour écouter du bon son, faut pas toujours prendre un avion pour Berlin ou Ibiza : Rick Shiver, Lawrence Le Doux, Dj Kwak, DJ soFa, le collectif Holger ou encore DC Salas, parmi une liste bien longue, devraient te convaincre que dans nos contrées on sait s’amuser et passer des sons de qualité !

Nos pas bruxellois nous emmèneront ensuite à New York découvrir des courts métrages, au CINEMA RITCS qui reçoit la Columbia NY University :

Ensuite, nous irons à l’Aventure vers le Sénégal : à la découverte, via le film Boy Saloum, de la révolte des “Y’en a marre!”. Elle me semble plus musclée et plus énergique que nos gentilles petites “nuit debout”…

Tu rêves des plages de Barcelone ? Alors, l’Alledukaai t’ouvre ses portes pour une soirée Barcelonais & Table d’hôtes, samedi soir avec Fragil Box et Arumbo. J’y étais samedi passé pour l’après-midi balkanique, et sincèrement, leur jardin au bord du canal avec vue sur le magnifique bâtiment de Tours et Taxis reste super sympa ! C’était d’ailleurs le premier frisson musical en plein air ! Danser sous le soleil, danser sous le soleil, danser sous le soleil…

J’en veux encore !!

Mercredi prochain c’est le lancement du gros, que dis-je de l’énormissime week-end dédié à l’ART avec plusieurs foires d’art contemporain (Brussels Art Fair, Independent, Young International Art Fair,…) qui nous concoctent des centaines d’expositions à travers la ville.

Le tournis, j’ai déjà.

Je reviendrai pour une édition spéciale concernant ce week-end de folie intense qui nous attend.
D’autant que Eva, qui tient le (super) site The Bubblist, est de passage à Bruxelles car elle est curatrice d’une expo, intitulée “Triumvirate”. J’ai envie d’en parler d’abord parce que je soutiens à fond son projet, qui est dans la continuité de son excellent site sur l’art (et ses voyages de Tel Aviv à Londres en passant par Bruxelles), et que je n’ai aucun doute, avec sa connaissance de la scène artistique qu’elle a fait d’excellents choix en tant que curatrice.

En attendant, et parce que ces expositions sont dans la ligne éditoriale de cet agenda :

A la Maison Pilgrim, c’est de l’exploration qui nous attend avec Expolaroid, parce que si t’as pas d’images à montrer, es-tu vraiment sûr d’avoir voyagé ?

Qui dit voyages doit parfois penser “visa” et autres obligations légales… Et dans ce cas, on va a The Embassy!
C’est un nouveau lieu qui ouvre, près des étangs d’Ixelles, dans ce qui était une ambassade et qui sera, à partir de mercredi, un lieu dédié à l’Art. Pour cette exposition inaugurale, c’est le travail de l’Américan Bruce Naumann que nous pourrons découvrir.

Et, je laisse le mot de la fin à l’artiste Jean-Baptiste Bernadet, qui expose chez Almine Rech dès mercredi, un projet au nom évocateur et qui me donne un excellent mot de la fin : “So far, so close”….

Parce que dans notre monde ultra connecté où l’on ressent le courant d’air quand un mec éternue à l’autre bout de la planète, on reste comment vachement indifférent et très éloignés de certaines situations graves qui se déroulent sous notre nez…

Les voyages c’est bien, les voyages intérieurs, je suis pour, mais j’essayerai en chemin de ne pas oublier de faire ces quelques petits pas qui me conduisent à l’autre…

Yelyam

Photo de couverture : “Exile Travel”, exposition de Peter Puype à InBetween (Ixelles), Bruxelles – Octobre 2014

English

This week, I’m listening to this old song by Dianna Ross: “Do you know where you’re going to?”.
And it’s a perfect introduction to this week’s article as we’ll be talking about travels!


It seems that the Brussels cultural scene decided to take us by the hand to travel, or at least to have the feeling of travelling!

I thought about talking a bit about the link between a person and travelling, but it’s quite intimate and it’s difficult to write about that. It’s intimate with regards with the many emotions that we feel while travelling: so intense and deep that many of us get hooked and don’t want a life without travels. There’s some romanticism attached to that idea, and a figure of the Wanderer is one of what we might have in mind.

But I thought that maybe the emotions were there inside us to begin with. The trip doesn’t create them but is only a mean for us to find our way to them, right? So if it’s possible, maybe we can have that adventure, intense, passionate feeling even when we’re home, no?

That’s at least what I’m trying to live and experienced.

So let’s start our trip at the Origines. Which is the name of an exhibition starting this week at the Brass.

Among the artists, there’s l’Atlas and also Obêtre, Clyde Knowland (who’s also curating the event), Parole and some few others.
They all did the first exhibition at La Vallée (in 2014), and they’re back offering us an overview to site-specific artworks.

In another part of the city, the artists Grégoire Bergeret & Julia Kremer will show art to the people travelling every day from train Station Bruxelles-Congrès. The exhibtion is called “The Traveller’s Show” and reminds me that – indeed – travelling doesn’t mean that you’re going to an exotic country to have a good time, but it can be daily to get to work.

And even worse, some people are travelling to escape war, famine, dictatorships…They travel to save their lives. What kind of memory do they keep from their hometown? And what memory the city keeps from herself? It’s kind of the questions that artist Mouna Ikhlassy is asking trouhg her exhibition at Odradek : “Chroniques d’Alep”, which also begins Thursday eveningr.

Then, it will be about time to reach La Vallée and to check le Travel Storytelling Festival : during the whole weekend, you’ll get a chance to hear stories from people who made the trip to Brussels to share their stories and memories on trips around the world!

While talking about a festival during the week-end, this reminds me of the existence of “Listen!”, an electronic music festival held in different venues in the city and thanks to which you’ll be able to discover many local artists such as Rick Shiver, Lawrence Le Doux, Dj Kwak, DJ soFa, Holger collective or DC Salas.

We’ll make it to New York this week, to check some short films as CINEMA RITCS qui reçoit la Columbia NY University :


Then, will have some adventures in Senegal. To be precise it will be at cinema l’Aventure for the movie “Boy Saloum, de la révolte des “Y’en a marre!”. Sounds quiet intense!

You dream to go on the beach in Barcelona? Then the Alledukaai is opening you their doors for the evening soirée Barcelonais & dinner, Saturday evening with Fragil Box and Arumbo. I was there last Saturday (for the après-midi balkanique) and their garden right between the canal and the beautiful architecture of Tours & Taxis was perfect. And that said, it was my first open air music moment of the year! That was great!

Next Wednesday, we’ll start our biggest art weekend of the year. It’s worth a special edition I guess, knowing that our city will be hosting several art fairs ((Brussels Art Fair, Independent, Young International Art Fair,…) not to mention the many many exhibitions all around the city…

I don’t know where to start yet…

I will definitely talk to you about the exhibition “Triumvirate”. It is curated by Eva, who’s also the very nice girl behind the website The Bubblist, thanks to which you get to know a lot about the art scene in Brussels, Tel Aviv or London! She definitely has a perfect eye on art and I’m curious to see what are her choices as curator!
But I’ll get back on a next article with that. To end this week’s issue, I will add three more events who are in line with our subject, travelling!

At the Maison Pilgrim, in Saint-Gilles, you’ll check ann Expolaroid, because some people believes that if you ain’t have a picture you ain’t lived the thing!

While thinking about travelling, sometimes you need to go to an embassy. Well, this week you go to The Embassy: a former one who’s now a private residence dedicated to art. For their inaugural exhibition, they offer us to discover some work of the American artist Bruce Naumann .

And I’m leaving you with the end words, given to me by Jean-Baptiste Bernadet title exhibition which will start next Wednesday at Almine Rech : “So far, so close”….

Because in our connected world, we might feel someone snoozing from the other side of the Planet, but still can be very indifferent to things happening right under our nose.

Yelyam

Cover Picture: “Exile Travel”, exhibition by Peter Puype at InBetween (Elsene), Brussels – October 2014

2 Comments Add yours

  1. Lamb says:

    Super, merci ça donne envie de sortir voyager près de chez nous ! Et aufait, l’agenda/calendrier ne marche plus chez moi depuis quelques temps, est-ce que c’est normal ? Merci et bonne fin de journée !

    1. Yelyam says:

      Bonjour,

      Merci d’avoir attiré mon attention sur le problème technique : je n’avais pas fait attention et en effet, il y avait un problème (et je pense qu’il est à présent réglé, en tout cas, chez moi, le calendrier apparaît à nouveau).

      A bientôt et … bon voyage !! :-)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s